Boris Johnson a peut-être fait un mauvais calcul politique | International | DW | 04.09.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Boris Johnson a peut-être fait un mauvais calcul politique

Au Royaume-Uni, les députés s'apprêtent à voter sur une loi présentée par l'opposition pour empêcher un Brexit version "no deal".

Écouter l'audio 06:05

La loi, qui prévoit de reporter au 31 janvier 2020 la sortie du pays de l'Union européenne si aucun accord n'est trouvé avec Bruxelles, a d'autant plus de chances d'être adoptée qu'une vingtaine de députés conservateurs ont été exclus du parti conservateur.

Mardi, ces tories ont rejoint l'opposition contre le projet de Boris Johnson de suspendre le parlement pendant plus d'un mois et forcer ainsi une sortie de l'UE sans accord.

Alors que son parti est plus divisé que jamais, le Premier ministre a annoncé ce mercredi qu'il convoquerait des élections anticipées pour le 15 octobre.

Ce pari est risqué selon Philippe Marlière, professeur de politique française et européenne au University College London.

Ecoutez l'intégralité de l'interview en cliquant sur l'image principale de l'article.