Blaise Compaoré confronté à une vague de démissions | Afrique | DW | 06.01.2014
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Blaise Compaoré confronté à une vague de démissions

Plus de 70 membres, dont d'anciens hauts responsables, ont quitté le Congrès pour la Démocratie et le Progrès, le parti du président du Burkina Faso. Blaise Compaoré serait-il acculé à ne pas se représenter en 2015 ?

Les démissionnaires dénoncent l'absence de démocratie au sein du pouvoir. Or, Blaise Compaoré, au pouvoir depuis 1987, a évoqué le mois dernier un référendum pour modifier l'article 37 de la Constitution. Cet article limite à deux le nombre de mandats présidentiels et s'il est appliqué, il empêcherait le président de briguer un nouveau mandat l'année prochaine.

Pour Abdoul Karim Sango, enseignant en droit public à l'Ecole nationale d'administration et de la magistrature à Ouagadougou, ces démissions affaiblissent le président qui va devoir réagir. Ecoutez-le ci-dessous au micro de Claire-Marie Kostmann:

Écouter l'audio 02:07
Now live
02:07 min

"C'est un coup porté à Blaise Compaoré"

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !