Berlin veut aider la Jordanie à accueillir les réfugiés syriens | International | DW | 14.08.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Berlin veut aider la Jordanie à accueillir les réfugiés syriens

La Jordanie est le pays qui accueille le plus de réfugiés depuis le début du soulèvement en Syrie. À l'occasion d'une visite du ministre de la Coopération, l'Allemagne a promis une aide de 10 millions d'euros.

Le camp de réfugiés de Zaatari

Le camp de réfugiés de Zaatari

Les tentes installées il y a seulement deux semaines dans le camp de Zaatari, blanches comme neige alors, sont déjà brunies par le soleil et le sable dans cette région désertique et torride à la frontière jordano-syrienne. Les camps provisoires, surpeuplés, qui existaient jusqu'ici en Jordanie pour les réfugiés syriens sont en cours de fermeture. Un grand nombre de familles ont été regroupées ici.

L'atmosphère est tendue : « Plutôt mourir que rester ici », scande un petit groupe de jeunes. Ce ne sont pas les seuls à se plaindre des conditions de vie. C'est ce qu'a pu constater le ministre allemand de la Coopération, Dirk Niebel, qui s'est rendu sur place lundi 13 juillet :

Jordanien Deutschland Entwicklungsminister Dirk Niebel in Amman

Dirk Niebel s'était déjà rendu à Amman en février 2012

« La situation est naturellement difficile pour les réfugiés, mais il faut comprendre que ce camp ne pouvait être installé sur des zones cultivées qui sont limitées et nécessaires pour assurer l'alimentation de la population jordanienne... »

Le ministre allemand sait que la Jordanie doit maîtriser une énorme vague de réfugiés syriens. Plus de 150.000 Syriens se trouvent déjà en territoire jordanien. La plupart ont trouvé refuge dans les villes et les villages, mais la situation y devient de plus en plus difficile. L'approvisionnement en eau - déjà un gros problème en temps normal - et le système sanitaire menacent de s'effondrer.

Améliorer l'accès à l'eau

Berlin ne songe pas pour le moment à accueillir des réfugiés syriens en Allemagne, mais veut les aider sur place dans la région. « Le gouvernement allemand veut contribuer à ce que les réfugiés puissent être secourus ici dans la région, pour pouvoir leur faciliter un retour dès que possible », explique Dirk Niebel, qui a promis le déblocage de 10 millions d'euros. Une somme qui servira, justement, à améliorer l'approvisionnement en eau.

Bildergalerie Syrien Flüchtlinge Jordanien UNHCR

Le HCR qui gère le camp, affirme qu'il manque de tout pour prendre en charge les réfugiés

Car le retour des réfugiés en Syrie pourrait se faire attendre. Officiellement, on espère que les négociations au sein du Conseil de sécurité de l'ONU, à New York, aboutiront à une solution au conflit en Syrie. Mais le Conseil discute depuis des mois, sans trouver une issue acceptable pour tous.

« Si la communauté internationale est incapable d'agir par le biais du Conseil de sécurité, alors le conflit risque de perdurer, poursuit Dirk Niebel. Il est probable, en tout cas, que cette situation ne change pas du jour au lendemain. C'est pourquoi, avec les organisations humanitaires, nous prévoyons de soutenir les réfugiés ici sur le long terme. »

Mais, même si le régime du président Bachar al-Assad devait chuter, cela ne signifierait sans doute pas la fin de l'exode des Syriens vers la Jordanie. Il ne s'agirait plus alors d'opposants au régime actuel à Damas, mais de partisans d'Assad et de leurs familles.

Archives

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !