Ben Ali quitte le pouvoir, le Premier ministre assure l′intérim | Afrique | DW | 14.01.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Ben Ali quitte le pouvoir, le Premier ministre assure l'intérim

Coup de théâtre en Tunisie. Le Premier ministre Mohamed Ghannouchi a annoncé vendredi soir à la télévision qu'il assurait l'intérim de la présidence en remplacement de Ben Ali.

default

Mohamed Ghannouchi assure qu'il respectera la Constitution

Celui-ci aurait déjà quitté le pays. Mohamed Ghannouchi a promis à la télévision de respecter la constitution et de rétablir la stabilité dans le pays. "Je jure de respecter la constitution et de metrre en oeuvre les réformes politiques, économiques et sociales qui ont été annoncées (...)"

Un peu plus tôt, l'état d'urgence avait été décrété.

La journée de vendredi a été marquée par d'importantes manifestations à Tunis et dans d'autres villes de Tunisie, réclamant le départ du président Zine el-Abidine Ben Ali, au pouvoir depuis 1987.

Jeudi, le chef de l'Etat avait fait un discours remarqué. Lors de cette intervention télévisée, Ben Ali s'était engagé à se retirer au terme de son mandat actuel, en 2014. Il avait ensuite annoncé l'organisation de législatives anticipées dans un délai de six mois.

La Tunisie connaît depuis près d'un mois un mouvement de contestation sans précédent.

Ecoutez ci-dessous les commentaires de notre correspondante Lea Lisa Westerhoff, sur place, à Tunis, en milieu de journée. Son hôtel ayant été investi par les forces de l'ordre en fin de journée, elle n'a pas pu être jointe pour notre édition de 17 heures TU. Elle nous a toutefois fait parvenir le témoignage d'un manifestant blessé par les forces de l'ordre.

Edition : Philippe Pognan, Sébastien Martineau (avec AFP)

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet