Barrages Bundesliga : le suspense reste entier | Bundesliga | DW | 24.05.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Bundesliga

Barrages Bundesliga : le suspense reste entier

À Stuttgart, le VfB et l'Union Berlin se sont séparées sur un match nul (2-2). Un résultat qui avantage légèrement le club berlinois en vue du retour, mais Stuttgart n'a pas dit son dernier mot.

16ème de Bundesliga, Stuttgart recevait l'Union Berlin, qui a terminé troisième de deuxième division. Devant 55 000 spectateurs, les joueurs du VfB ont mis du temps à se mettre en route, mais ont fini par ouvrir le score à la 42ème minute par l'intermédiaire du capitaine Christian Gentner, après un joli solo d'Anastasios Donis.

Une joie de courte durée, puisque moins d'une minute plus tard, Union a égalisé, et de fort belle manière, puisque sur un long ballon de Marvin Friedrich, Sebastian Andersson a dévié de la tête pour Suleiman Abdullahi. Le Nigérian a ensuite trompé Ron-Robert Zieler de près.

Fußball Relegation VfB Stuttgart vs. 1. FC Union Berlin Torjubel Union 1:1 (Imago Images/R. Rudel)

La joie des joueurs d'Union Berlin après l'égalisation d'Abdullahi.

Gomez, l'éternel

À 1-1 à la mi-temps, l'entraîneur de Stuttgart Nico Willig n'avait d'autre choix que de faire rentrer le vétéran Mario Gomez. Bien lui en a pris, puisque l'ancien attaquant de l'équipe nationale d'Allemagne s'est tout de suite illustré en inscrivant un but plein de réussite juste au retour des vestiaires (51ème). Seulement, Union Berlin avait décidé de ne rien lâcher hier soir, et sur corner, Marvin Friedrich a sauté plus haut que tout le monde pour tromper Zieler de la tête (68ème). Score final 2-2. Un bon résultat pour le club berlinois, selon l'entraîneur Urs Fischer :

"Ce n'est pas la première fois que nous obtenons un bon résultat à l'extérieur. Je savais que mon équipe en était capable. Je crois que ce match nul 2-2, c'est ce qu'il nous fallait."

Fußball Relegation VfB Stuttgart vs. 1. FC Union Berlin Torjubel Gomez 2:1 (Imago Images/Avanti/R. Poller)

À 33 ans, Mario Gomez a montré qu'il savait encore être décisif.

De son côté, Stuttgart ne s'est pas mis dans les meilleures conditions en vue du match retour; mais Mario Gomez veut encore y croire :

"Je comprends la déception, mais nous ne devons pas nous laisser abattre. C'est exactement ce que l'Union Berlin veut. Dans les prochains jours, nous allons travailler dur. Nous aurions souhaité obtenir un meilleur résultat, mais ainsi est le football. Rien n'est joué : il y a un match retour."

Un match retour qui aura lieu lundi soir, à Berlin, à partir de 18h30 en temps universel.

Les Raptors griffent encore les Bucks

Hier soir, en NBA, on disputait le match 5 de la finale de la Conférence Est. À Milwaukee, les Toronto Raptors se sont imposés 105-99 sur le terrain des Bucks. Une fois de plus, Kawhi Leonard s'est illustré, tout comme le Camerounais Pascal Siakam, qui a inscrit 14 points et pris 13 rebonds. Menés 2-0, les Raptors restent sur trois succès consécutifs, et ne sont plus qu'à une victoire d'aller en finale NBA pour la première fois de leur histoire.