Baptême du feu réussi pour le président | Vu d′Allemagne | DW | 20.10.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Baptême du feu réussi pour le président

A la une des journaux allemands aujourd’hui, la visite du président allemand Christian Wulff en Turquie et son discours devant le parlement à Ankara.

default

« Merci monsieur le président » titre die tageszeitung qui le félicite de ne pas se laisser influencer par les opposants à l’islam en Allemagne et d’avoir prononcé un discours à destinataires multiples : les Turcs en Turquie mais également les Turcs domiciliés en Allemagne.

Le président a notamment rendu hommage à l’excellent travail réalisé par les immigrés turcs depuis des décennies en Allemagne, se mettant, comme le souligne le quotidien, clairement en porte-à-faux avec le ministre président bavarois Horst Seehofer.

Der CSU Bundesvorsitzende und Ministerpräsident von Bayern Horst Seehofer

Le président allemand s'oppose aux propos tenus par le ministre président bavarois Horst Seehofer

Ce dernier a préconisé un gel pur et simple de toute immigration en provenance de Turquie et du monde arabe. La critique à peine voilée à l’encontre du ministre président bavarois est aussi relevée par la Süddeutsche Zeitung qui n’y va pas de main morte. Le président n’accepte aucune forme de fondamentalisme et n’a pas hésité à évoquer les problèmes liés à l’intégration souligne le quotidien.

Mais, Christian Wulff n’accepte aucune forme d’extrémisme. Et il ne l’accepte par conséquent pas davantage lorsque cet extrémisme est exprimé par Horst Seehofer. Car même si ce dernier n’a bien entendu pas été attaqué nommément, le choix des mots du président allemand était sans équivoque. Christian Wulff un président qui dit des choses justes, c’est largement préférable à un ministre président qui parle pour dire des sottises conclut la Süddeutsche Zeitung.

Christen in der Türkei Kirche in Istanbul Nonnen

Les chrétiens souffrent de plus en plus de discriminations en Turquie

La tageszeitung félicite également le chef de l'Etat qui a non seulement remis l’accent sur l’appartenance de l’islam à l’Allemagne mais qui a également souligné les devoirs des immigrés qui vivent en Allemagne. Il a notamment évoqué le respect de la constitution allemande, l’apprentissage de l’allemand et le respect de l’égalité homme-femme.

Par ailleurs, Chrisitan Wulff a fait appel à la Turquie pour qu’elle lutte contre la discrimination des chrétiens sur son territoire soulignant que l'Islam faisait partie de l'Allemagne et le Christianisme de la Turquie.

Un point particulièrement relevé par La Frankfurter Allgemeine Zeitung qui approuve que Christian Wulff se mêle de la question de la liberté de culte en Turquie. Car, si les musulmans peuvent vivre leur religion librement en Allemagne, il faut qu’il en soit de même pour les chrétiens de l’autre côté de la Méditerranée.

Auteur: Sylvie Ernoult

Edition: Konstanze von Kotze

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !