Bénin, les élections locales ont eu lieu en dépit de la Covid-19 | Afrique | DW | 18.05.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Bénin, les élections locales ont eu lieu en dépit de la Covid-19

Les Béninois s’étaient rendus aux urnes ce dimanche pour élire leurs conseillers communaux et municipaux. Le scrutin s'est déroulé dans un contexte particulier du fait de la menace de la pandémie du Covid-19.

Écouter l'audio 01:34

"Les mesures sanitaires ont été respectées" (Geneviève Bocco Nadjo)

Au cours d’un point de presse tenu dimanche (17.05.2020), la plateforme des organisations de la société civile a déclaré qu’il n’y avait "pas d'incidents majeurs".

Cependant, le taux de participation reste moyen sur l'ensemble du pays, selon plusieurs observateurs.

L’ancien président, Thomas Boni Yayi a démissionné début avril 2020 de son parti, les FCBE

L’ancien président, Thomas Boni Yayi a démissionné début avril 2020 de son parti, les FCBE

Des témoins ont fait état d'un faible taux de participation dans les bastions de l'opposition, notamment ceux de l'ancien chef de l'Etat Thomas Boni Yayi à Tchaourou ou le quartier Cadjehoun où se trouve la résidence de l'ancien président à Cotonou. 

Respect des mesures barrières ?

Les électeurs ne se seraient pas déplacés massivement aux urnes, notamment à cause des risques de propagation du coronavirus.

Pourtant, des mesures spéciales de protection des électeurs avaient été prises par la Commission électorale nationale autonome : distribution de gel hydro-alcoolique et de masques. 

Une image de votants lors de la présidentielle de 2016 (Archives - 20.03.2016)

Une image de votants lors de la présidentielle de 2016 (Archives - 20.03.2016)

Le président Patrice Talon est allé voter en compagnie de son épouse, tous les deux portant des masques de protection, à Cotonou. Le Bénin a recensé à la date de ce lundi 18 mai, 339 cas confirmés de Covid-19.

Mais malgré les appréhensions liées aux risques de contamination au coronavirus et des appels au boycott lancés par certains partis d'opposition, les populations sont sorties pour accomplir leur devoir civique affirme la vice-présidente de la CENA, Geneviève Boco Nadjo.

Cliquez sur la photo (ci-dessus) pour écouter sa déclaration.

Audios et vidéos sur le sujet