Aux Emirats Arabes Unis, une tolérance mesurée | International | DW | 05.02.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Aux Emirats Arabes Unis, une tolérance mesurée

Le pape François a célébré ce mardi (05.02.) une messe en plein air dans un stade à Abou Dhabi devant des milliers de personnes. Une dérogation à l'obligation faite aux chrétiens, de pratiquer leur culte discrètement.

Écouter l'audio 02:08
Now live
02:08 min

Reinhold Sahner : "Nous sommes évidemment obligés de restreindre nos célébrations aux lieux qui nous sont affectés"

L'église catholique locale parle d'une centaine de nationalités parmi la foule venue assister à la messe du pape. Entre 120.000 et 170.000 personnes selon les sources, alors que les organisateurs disent avoir distribué 135.000 billets.

Quelque 4.000 musulmans étaient également présents selon des témoins.

Des gens de différentes religions côte à côte

Les Emirats Arabes Unis se veulent très libéraux, une exception dans la région, berceau de l'islam. Cela est confirmé par un ressortissant du Sri Lanka, Rubesh Pillai que le luxe de Dubaï intéresse moins que la libre pratique de sa religion, le bouddhisme. 

"Nous sommes les bienvenus dans ce pays et on nous permet de pratiquer notre religion", confie-t-il en ajoutant que "pas seulement le gouvernement mais les citoyens aussi acceptent cela. Nos voisins viennent du Pakistan. Et ils ne sont pas gênés par notre présence. Aucune plainte à cause du bruit ou quoi que ce soit."

Verschleierungsdebatte (picture-alliance/dpa)

Un ministère de la tolérance

Bouddhistes, chrétiens, hindous. Tous ont le droit de se rassembler, méditer, prier. Il y a trois ans, le pays s'est même doté d'un ministère de la Tolérance.

Le ministre, Sheikh Nahyan bin Mubarak Al Nahyan, plaide pour une compréhension mutuelle. "Pour nous, la tolérance signifie avoir du respect pour les autres. Et la tolérance pour nous signifie aussi comprendre les autres et parler avec eux tout en respectant nos différences. C'est comme une mosaïque", assure le ministre.

Une politique encouragée par le pape François

Mais si le souverain pontife a pu célébrer sa messe à ciel ouvert à Abou Dhabi, c'était une exception car la pratique de la foi chrétienne est permise à condition qu'elle soit discrète.

Reinhold Sahner est un prêtre catholique. Il explique que les chrétiens sont "évidemment obligés de restreindre les célébrations aux lieux qui nous sont affectés. C'est-à-dire qu'il ne nous est pas permis, par exemple, d'organiser une fête de mariage à la plage ou dans le désert. Il vaut mieux éviter ça."

Les Emirats Arabes Unis comptent une population composée à plus de 85% d'expatriés. Les ressortissants, originaires de pays asiatiques, constituent environ 65% de cette population. Il y a aussi des Africains et des Européens.

Par ailleurs, dans l'avion qui le ramenait au Vatican, le pape a reconnu pour la première fois que des prêtres ont agressé sexuellement des nonnes : "Il y a eu des prêtres et aussi des évêques qui ont fait cela", a-t-il convenu, ajoutant : "Cela fait longtemps que nous travaillons sur ce dossier. Nous avons suspendu plusieurs clercs qui ont été renvoyés en raison de cela".

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !