Au Yémen, l′intérêt pour la crise humanitaire est retombé (François Frison-Roche) | International | DW | 08.11.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

International

Au Yémen, l'intérêt pour la crise humanitaire est retombé (François Frison-Roche)

Amnesty International accuse les rebelles yéménites de recourir "délibérément à la militarisation des hôpitaux".

Écouter l'audio 06:13

L'intérêt pour la crise humanitaire est retombé

De violents affrontements opposent les rebelles à une coalition progouvernementale sous commandement de l'Arabie Saoudite qui aurait tué au moins 32 civils dans une série de raids aériens, entre le 13 et le 24 octobre.

Le spécialiste du Yémen, François Frison-Roche, constate que l'intérêt pour la crise humanitaire est retombé, de même que les critiques sur le rôle joué par l'Arabie saoudite - en raison notamment des intérêts économiques, Riyad étant un gros client pour les vendeurs d'armes occidentaux. Cliquez sur l'image principale pour écouter. 

Audios et vidéos sur le sujet