Au Burundi, les recommandations de la CNDI sont controversées | Afrique | DW | 25.08.2016
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Au Burundi, les recommandations de la CNDI sont controversées

Après six mois de tournées dans les communes burundaises, la Commission Nationale de Dialogue Inter burundais-CNDI vient de publier des recommandations qui sont diversement appréciées.

Écouter l'audio 02:06
Now live
02:06 min

"L'accord d'Arusha devrait être sacré pour épargner le chaos au Burundi" (Cheikh Haruna Nkunduwiga)

La CNDI prône notamment une non-limitation des mandats présidentiels, la primauté de la constitution sur l'Accord d'Arusha, la révision de la loi sur les partis politiques et la société civile et que les anciens présidents ne soient plus automatiquement sénateurs à vie.

Ce rapport est diversement accueilli au sein de l'opinion locale, certains mettant même en doute sa conformité avec la constitution en vigueur au Burundi.

Une correspondance d'Antéditeste Niragira à Bujumbura.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet