Attribution du Mondial 2022 au Qatar: Michel Platini en garde à vue | DW Sport | DW | 18.06.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Sport

Attribution du Mondial 2022 au Qatar: Michel Platini en garde à vue

Le 2 décembre 2010, le gouvernement du football de la Fifa a voté pour attribuer le Mondial-2022 au Qatar. Trois ans après l’ouverture d’une enquête en France pour corruption, Michel Platini est en garde à vue.

Michel Platini (picture-alliance/epa/T. Zenkovich)

Michel Platini (ancien président de l'UEFA)

L’ancienne vedette du football français Michel Platini est placé en garde à vue, ainsi que l'ancienne conseillère sports de Nicolas Sarkozy, Sophie Dion. Claude Guéant, ex-secrétaire général de l’Elysée, a lui été entendu en audition libre. 

Ces auditions s’inscrivent dans la droite ligne d'une enquête préliminaire ouverte par le parquet national financier (PNF) en 2016 pour faire la lumière sur les attributions de la Coupe du monde 2018 attribuée à la Russie au détriment de l'Angleterre, dont la candidature a été éliminée dès le 1er tour, et sur celle de 2022 au Qatar, vainqueur au dernier tour face aux Etats-Unis.

Le choix du Qatar avait fait particulièrement polémique lors de son annonce il y a bientôt neuf ans. Des soupçons de corruption se fondent, selon l'hebdomadaire France foot, sur pas mal d’interrogations:

Pourquoi l’attribution de la compétition à un pays qui n’y a jamais participé lors des précédentes éditions. Mais la question du calendrier s’est également posée. Certains comprenant mal l’organisation du mondial dans un pays où les températures atteignent 50 degrés pendant l’été.

Fußballweltmeisterschaft 2022 in Katar (Reuters/I. Al Omari)

Souk Waqif (Qatar-2020)

L'action de la justice française

La justice française se focalise sur une réunion sécrète qui aurait eu lieu à l’Elysée en novembre 2010 et à laquelle aurait participé Michel Platini, alors président de l’UEFA, l’instance européenne de football, en vue d’influencer un vote en faveur du Qatar, ce que réfute Michel Platini.

Mondial féminin-2019 

Dans moins de deux heures, se jouent les derniers matches dans la poule C. Quatre sélections entrent sur la pelouse  L’Italie affronte le Brésil, la Jamaïque joue quant à elle contre l’Australie. Dans la poule C, les Italiennes, Brésiliennes et Australiennes ont toutes les chances de voir les huitièmes de finale, à l’exception des Jamaïcaines qui n’ont récolté que 0 points au terme des trois matches.