« Après les élections, une césure en RDC ? » | Afrique | DW | 07.06.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

« Après les élections, une césure en RDC ? »

La Fondation Friedrich Ebert a organisé à Berlin une grande conférence sur la République Démocratique du Congo, intitulée « Après les élections, une césure en RDC ? ».

Parmi les thèmes abordés, le regain de violences dans le Nord et le Sud-Kivu, ainsi que les accusations à l'égard du Rwanda de soutenir le mouvement du M23.

Depuis le mois d'avril, les groupes armés sévissent dans le Nord et le Sud-Kivu, tandis que des combats opposent l'armée et les mutins du groupe M 23. Pour Jean Mutombo, pasteur de l'Eglise du Christ au Congo, cette situation s'explique par les ressources de ces provinces, et notamment par la présence de coltan, utilisé notamment pour la fabrication des téléphones et des ordinateurs portables.

Pour Jean Claude Katende, président national de l'Association Africaine de Défense des Droits de l'Homme, les violences sont essentiellement dues à un homme, Bosco Ntaganda, qui aurait dû être arrêté par le gouvernement congolais il y a quelques années.

Selon Jean-Claude Katende, la mission des Nations Unies pour la stabilisation en RDC devrait contribuer à cette arrestation. La MONUSCO, dont le mandat devrait être prolongé, a remis récemment un rapport affirmant que des Rwandais avaient été recrutés pour renforcer les mutins de l'armée congolaise. Pour Roger Meece, chef de la mission, le Rwanda et la RDC ont intérêt à dialoguer et à trouver une solution pour mettre fin aux violences dans l'Est, condition sine qua non à une paix et une stabilité dans toute la région.

Auteur : Audrey Parmentier
Edition : Anne Le Touzé

Écouter l'audio 03:01
Now live
03:01 min

« La pièce majeure de tout ce qui se passe, c’est Bosco Ntaganda »

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !