Après la mort de George Floyd : ″Je n′arrêterai pas de lutter pour mes frères et soeurs de toutes les couleurs″ | International | DW | 03.06.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

International

Après la mort de George Floyd : "Je n'arrêterai pas de lutter pour mes frères et soeurs de toutes les couleurs"

Des dizaines de milliers d'Américains manifestent en hommage à George Floyd et pour dire non au racisme et aux violences policières.

Manifestants devant la Maison blanche, contre le racisme et les violences policières aux Etats-Unis (imago images/UPI Photo/T. Katopodis)

Manifestants devant la Maison blanche, contre le racisme et les violences policières aux Etats-Unis

Toujours de la colère, beaucoup de colère, aux Etats-Unis, contre le racisme et les violences policières.
Dans de nombreuses villes du pays, les manifestations ont continué jusque tard dans la nuit, comme à Washington DC, malgré le couvre-feu. Dans la rue, une femme nommée Shewa Debebe exprime sa souffrance : ""Je suis ici en solidarité avec mon peuple et je me bats contre l'oppression et le racisme systématique. C'est horrible. Quand au journal télé, sur les réseaux sociaux, vous voyez vos concitoyens assassinés... et puis après vous allez au boulot et certains de vos collègues ne sont même pas au courant de ce qui s'est passé. C'est d'une violence psychologique indicible." Ecoutez-la ainsi que quelques autres manifestants:

Écouter l'audio 01:13

'Vous ne me réduirez pas au silence' - propos de manifestants à Washington


C'est au Texas, à Houston, que la plus grosse manifestation a été enregistrée avec environ 60 000 participants. Certains défilés ont dégénéré en pillages et en incendies.
Dans une allocution musclée, lundi, le président Donald Trump avait annoncé l'envoi "milliers de soldats lourdement armés" et de policiers à Washington pour mettre fin "aux émeutes".

A lire aussi : Face aux violences, Trump menace de recourir à l'armée
La vague de protestation a été déclenchée par la mort d'un noir, George Floyd, étouffé par un policier blanc il y a neuf jours à Minneapolis.

Portrait de George Floyd au Mauerpark, à Berlin (picture-alliance/AP Photo/M:.Schreiber)

Portrait de George Floyd au Mauerpark, à Berlin

Des manifestations aussi à Paris

Environ  20 000 personnes se sont réunies dans la capitale française pour protester là aussi contre les violences policières et le racisme.
Ces manifestants ont répondu à l'appel d'Assa Traoré, la soeur d'Adama Traoré, lui aussi tué par la  police en 2016.
Hier soir, des heurts ont eu lieu entre manifestants et forces de l'ordre.
Dans le défilé, on pouvait voir des banderoles avec les slogans en anglais "Black Lives Matter" ou "I can't breathe", en allusion aux manifestations aux Etats-Unis.
A lire aussi : Les Etats-Unis en Noirs et Blancs

La rédaction vous recommande

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !