Appel de la communauté internationale pour un cessez-le feu en RDC | Afrique | DW | 07.11.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Appel de la communauté internationale pour un cessez-le feu en RDC

Les participants au sommet de Nairobi appellent à un cessez-le-feu immédiat dans l'est de la RDC. Plusieurs dirigeants africains ainsi que le sécrétaire général de l'onu étaient réunis jeudi à Nairobi.

default

Des populations civiles fuyant les combats dans l'est de la RDC


Convoqué d'urgence au terme d'une véritable agitation diplomatique dans la région,le sommet de Nairobi n'aura finalement accouché que de simples appels. Appel des participants à un cessez le feu immédiat dans l'est du Congo,appel de Ban Ki Moon à l'envoi de 3000 casques bleus supplementaires pour renforcer la Monuc, appel enfin de Louis Michel ,le commissaire européen à l'aide à la mise en place de mécanismes de contrôle de l'exploitation des ressources minières considérées comme l'un des moteurs de la crise dans l'est du Congo.

Le sommet a également décidé de "la mise en place d'un corridor humanitaire dans la zone pour permettre d'apporter une réponse à la crise et à la tragédie humanitaire".Lambert Mende Omalanga est le porte parole du gouvernement Congolais.Il se felicite de cette rencontre de Nairobi:

Ce que nous pouvons dire c'est notre espoir que ce sera le prélude à une normalisation entre le Rwanda et la RDC que nous pourrons arriver à vivre normalement.

Les participants à cette rencontre se sont voulus aussi menaçants. "Si c'est nécessaire, et au moment voulu, la région des Grands Lacs enverra des forces de maintien de la paix" dans l'Est du Congo, assure la déclaration finale, selon laquelle cette région "ne peut pas continuer à être le témoin d'actes de violences incessants et destructeurs commis par des groupes armés contre la population innocente du Congo".

UN-Generalsekretär Ban Ki-Moon in Nairobi, Kenia

Ban Ki Moon entend faire preuve de plus de fermeté pour régler la crise en RDC

Les participants ont en outre exigé "la mise en oeuvre immédiate" de tous les accords déjà signés "pour assurer une paix et une stabilité politique durables" dans l'Est du Congo.Trop tard ,selon le CNDP de Laurent Nkunda. Bertrand Bisimwa porte parole du CNDP:

Notre mouvement a déjà changé d'orientation politique.Nous ne sommes plus un mouvement de revendications.Nous sommes devenus un mouvement revolutionnaire.Nous voulons des discussions directes avec le gouvernement pour mettre fin à la crise.


Le président de l'union africaine Jakaya Kikweté exige par ailleurs que soit définitivement réglé la question de tous ces groupes armés qui sément la désolation dans l'est du Congo.

Kongo-Konflikt der Füher der Tutsi-Rebellen Laurent Nkunda in seinem Hauptquartier in Tebero

Laurent Nkunda veut des discussions directes avec Kinshasa

  • Date 07.11.2008
  • Auteur Georges Ibrahim Tounkara
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/FpVg
  • Date 07.11.2008
  • Auteur Georges Ibrahim Tounkara
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/FpVg