Angela Merkel à Auschwitz, un message à l′antisémitisme | International | DW | 06.12.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

International

Angela Merkel à Auschwitz, un message à l'antisémitisme

L'ancien camp de concentration d'Auschwitz incarne l'horreur de l'extermination des juifs planifiée et exécutée par le régime nazi. Pour Angela Merkel, chacun devrait se sentir en sécurité en Allemagne et en Europe.

Écouter l'audio 02:19

"Nous ne tolérons pas l'antisémitisme"- Angela Merkel

L'ancien camp de concentration et d'extermination d'Auschwitz-Birkenau, érigé par le régime nazi, est situé sur le territoire de la Pologne d'aujourd'hui. Presque aucun autre endroit ne rappelle aussi intensément l'horreur de l'holocauste, l'extermination des juifs d'Europe durant la Seconde Guerre mondiale. Angela Merkel s'y rend pour la première fois depuis qu'elle est au pouvoir.

 

Angela Merkel besucht Auschwitz Polen (Reuters/A. Gazeta)

Cérémonie de dépôt de gerbe ce vendredi 6 décembre à Auschwitz

Visite historique

La chancelière Merkel n'est que la troisième dirigeante d'un gouvernement allemand à se rendre à Auschwitz-Birkenau. Avant elle, Helmut Schmidt s'y était rendu en 1977 et Helmut Kohl en 1989 et en 1995.

Cette visite intervient aussi dans un contexte chargé. En octobre, un attentat avorté visant une synagogue dans l'est de l'Allemagne (Halle) a fait deux morts et suscité un choc dans le pays. Jeudi (05.12.), avant son départ, Angela Merkel a d'ailleurs réaffirmé que la lutte contre l'antisémitisme et contre toute forme de haine était une des priorités de son gouvernement.

A Auschwitz, la chancelière a souligné que la lutte contre l'oubli était une responsabilité impérative. Elle a aussi mis en garde contre la haine et le révisionnismeen dénonçant "un racisme préoccupant, une intolérance croissante, une vague de haine. En particulier, l'antisémitisme qui menace les juifs en Allemagne, en Europe et au-delà".

 

 Angela Merkel und Mateusz Morawiecki Auschwitz-Birkenau (Reuter/K. Pempel)

Dans un discours à Auschwitz, Angela Merkel dénonce l'antisémitisme en Allemagne et en Europe

Mise en garde

La responsable de l'Exécutif allemand s'est particulièrement adressée aux auteurs d'actes antisémites en affirmant notamment que "nous (Allemagne, ndlr) ne tolérons pas l'antisémitisme. Chaque personne devrait se sentir à l'aise et en sécurité chez nous en Allemagne, comme en Europe".

L'engagement de l'Allemagne se matérialise par un apport financier supplémentaire à la préservation et la rénovation du mémorial. 60 millions d'euros seront ainsi octroyés à la Fondation Auschwitz-Birkenau. Ce geste est appréciée par Wojciech Soczewica le directeur de la fondation qui pense que "cette aide permettra de conserver toute l'infrastructure et les effets qui composent le mémorial durant les 25 prochaines années".

Officiellement, 1,1 million de personnes, des juifs en majorité, ont été assassinées dans le camp d'Auschwitz-Birkenau.

La visite d'Angela Merkel répond à l'invitation de la Fondation Auschwitz-Birkenau à l'occasion du dixième anniversaire de sa création. Elle intervient aussi peu avant les commémorationsdu 75e anniversaire de la libération du camp de concentration et d'extermination par l'Armée Rouge, le 27 janvier 1945.

Liens

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !