Limiter les mandats du chancelier en Allemagne ? // Les migrants mineurs en péril à la frontière mexicaine | Vu d′Allemagne | DW | 05.05.2021
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Limiter les mandats du chancelier en Allemagne ? // Les migrants mineurs en péril à la frontière mexicaine

Alors que l'ère Merkel touche à sa fin en Allemagne, la candidate des Verts, Annalena Baerbock, propose de limiter le nombre de mandats pour le poste de chancelier. Mais est-ce possible et souhaitable dans un système parlementaire? // À la frontière nord-mexicaine, des milliers de mineurs non accompagnés attendent d'être fixés sur leur sort : passer aux États-Unis ou être renvoyés dans leurs pays.

Écouter l'audio 12:41

Angela Merkel ne sera pas candidate le 26 septembre, mais même sans cinquième mandat, elle fait déjà partie des chancelier.ère.s qui seront restés le plus longtemps au pouvoir en Allemagne : au moment des élections, elle y aura passé 15 ans, dix mois et quatre jours selon un décompte de l'hebdomadaire Der Spiegel. 

C'est trop long, du goût de ses adversaires, mais aussi pour certains membres de son propre parti, la CDU. Et le débat est relancé en Allemagne sur une limitation du nombre de mandats du chancelier.ère comme remède à la longévité. 

Décryptage dans ce numéro de Vu d'Allemagne avec Hans Stark, professeur de civilisation allemande à la Sorbonne et conseiller pour les affaires franco-allemandes à l'IFRI, et Christian Tomuschat, professeur de droit international à l'université Humboldt de Berlin (cliquez sur la photo pour écouter le magazine).

À (ré)écouter aussi: 

→ Qui est Annalena Baerbock, candidate des Verts allemands pour les élections fédérales ?

→ Les conservateurs allemands à l'heure du choix

+++++++++++++++++++++++++++++++++

Mexique : Les migrants mineurs en péril à la frontière

Le nombre de mineurs non accompagnés qui tentent d'entrer aux États-Unis a fortement augmenté ces six derniers mois

Le nombre de mineurs non accompagnés qui tentent d'entrer aux États-Unis a fortement augmenté ces six derniers mois

Le président américain Joe Biden a passé le cap des 100 jours à la Maison Blanche. Depuis son élection,  un vent d'espoir s'est levé pour les candidats à l'immigration aux États-Unis. Les annonces d'une politique migratoire "plus humaine" après celle de la "tolérance zéro" de son prédécesseur Donald Trump, font venir des milliers de migrants d'Amérique centrale à la frontière nord-mexicaine, qu'ils espèrent trouver ouverte, encouragés par les rumeurs des passeurs. 

Mais la frontière est toujours fermée et de nombreuses personnes se retrouvent dans des situations compliquées. Ce sont des familles, des personnes seules, mais aussi beaucoup de jeunes mineurs isolés. 

Angel, un jeune du Guatemala, s'occupe en attendant les papiers qui lui permettront de régulariser sa situation

Angel, un jeune du Guatemala, s'occupe en attendant les papiers qui lui permettront de régulariser sa situation

Environ une personne sur dix qui se fait arrêter en franchissant illégalement la frontière entre le Mexique et les États-Unis est un mineur non accompagné. Leur nombre a fortement augmenté : ils sont 50 000 à avoir été recensés par les autorités américaines entre octobre et mars, soit deux fois et demi de plus que l’année dernière.

Notre correspondante Gwendolina Duval a rencontré quelques-uns de ces jeunes dans un refuge pour mineurs isolés à Ciudad Juarez, dans le nord du Mexique. 

 

Vu d’Allemagne est un magazine radio hebdomadaire, proposé par Hugo Flotat-Talon et Anne Le Touzé, diffusé le mercredi et le dimanche à 17h30TU, et disponible aussi en podcast. Vous retrouvez tous les numéros dans la médiathèque, à écouter en ligne ou à télécharger en format MP3. Le podcast est également disponible sur certaines plateformes de podcasts.