Alexandre de Humboldt, génie universel | Allemagne | DW | 07.05.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Alexandre de Humboldt, génie universel

Un courant du Pacifique, des minéraux et des plantes portent son nom. Naturaliste et géographe, l'explorateur allemand était aussi philosophe et homme politique. Un portrait à l'occasion du 150e anniversaire de sa mort.

default

« Les croyances populaires, même les plus absurdes en apparence, reposent sur des faits réels, mais mal observés. »

Alexandre de Humboldt, lui, observe, examine et mesure tout ce qu'il peut mesurer. C'est une passion qu'il développe notamment au cours de ses études politiques et scientifiques à Francfort sur l'Oder, Berlin et Göttingen. Des études au cours desquelles il se lie d'amitié avec le naturaliste Georg Forster, qui l'emmène tout d'abord en Angleterre. Une rencontre essentielle selon Manfred Geier, biographe:

Karte Humboldt Expedition Portugiesisch

L'expédition du savant allemand en Amérique du Sud durera cinq ans


„En fait, c'est la mer qui déclenche sa soif de découverte. C'est le naturaliste Georg Forster qui l'initie aux grands voyages. Et Humboldt voudra aller toujours plus loin. « Je veux explorer le monde », repète-t-il à qui veut bien l'entendre. Il est avide de liberté. »


Mais Alexandre de Humboldt est fils de militaire prussien. Il se doit donc d'embrasser une carrière au service de l'Etat. Il le fera en tant qu'Inspecteur général des mines. Mais bon, ce n'est pas un poste à sa convenance. En 1796, Alexandre a 27 ans. Sa mère meurt. Il hérite d'une grosse fortune.


« Il démissionne tout de suite et se prépare à la grande aventure de sa vie. Il multiplie les préparatifs. C'est clair, il veut explorer le monde de fond en comble. »


Et Alexandre devient le Humboldt que l'on connaît : naturaliste, géographe et explorateur - futur Président de la Société de géographie de Paris.


Deutschland Wissenschaft Jahrestag Alexander von Humboldt

Alexandre de Humboldt s'embarque à bord du "Pizarro" en 1799

Mais pour le moment, nous sommes en 1799. Et le baron prussien, accompagné d'un naturaliste français, Aimé Bonpland, s'embarque à La Corogne, en Espagne pour ce qui va être la première exploration scientifique digne de son nom. A bord de la corvette « Le Pizarro », des sextants, des balances et des compas, des téléscopes et des microscopes. Direction : l'Amérique de Sud. Pendant cinq années, Humboldt et Bonpland bouclent un voyage long de 10 000 kilomètres qui les mènera au cœur des Andes et de la forêt amazonienne. Un périple qui assure à l'ancien ingénieur des mines une renommée mondiale en gravissant le Chimborazo, sommet considéré à l'époque comme le plus élevé du monde. Le Chimborazo culmine en Equateur à 6310 mètres.

Alexander von Humboldt und Aime Bonpland

Alexandre de Humboldt est accompagné par le naturaliste français Aimé Bonpland


« Vous savez, pour l'époque, c'est incroyable : Imaginez-vous : il parcourt les Andes pendant des mois, à pied, de l'extrême Nord au Pérou, jusqu'à Lima. Cela représente des milliers de kilomètres, en haute montagne. Et puis arrive cette journée du 20 juin 1802 : il est en route depuis trois ans déjà, lorsqu'il escalade le Chimborazo, non loin de Quito. Il est arrivé presque tout en haut du sommet à plus de 6000 mètres. Ses yeux étaient injectés de sang, mais il allait y arriver…lorsqu'il a été arrêté dans son élan par une crevasse de plus de 170 mètres de profondeur. Il était impossible de la franchir. »


Alexander von Humboldt und Aime Bonpland in den Anden

Alexandre de Humboldt et Aimé Bonpland reviennent en Europe en 1804

Cela dit, par la qualité des relevés effectués lors de cette expédition, Alexandre de Humboldt devient le père de la climatologie et de la géographie modernes, ainsi que l'initiateur de l'écologie.


Les résultats de ses études, il les publiera dans de nombreux ouvrages dont « Cosmos » et « Le Voyage aux régions équinoxiales du Nouveau Continent » qu'il rédige en français. Car l'Allemand aime la France, où il vivra de nombreuses années, avant d'être rappelé en Allemagne.


« Alexandre de Humboldt était un bon-vivant. Adolescent déjà, il aimait l'ambiance des salons, appréciait les soirées en société. Il en a bien profité lorsqu'il a emménagé à Paris. Son frère Guillaume lui reprochait souvent d'être trop parisien. »


...Guillaume de Humboldt par ailleurs lui aussi très connu, en tant que philosophe du langage et diplomate.


Son scientifique de frère était également un humaniste : Fidèle aux idéaux de la Révolution française, Alexandre de Humboldt n'aura de cesse de réclamer l'abolition de l'esclavage et de dénoncer le sort des Indiens d'Amérique sous la coupe des missionnaires. Une vie bien remplie de génie universel qui s'achève le 6 mai 1859.







  • Date 07.05.2009
  • Auteur Carine Debrabandère, Judith Hartl
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/HlUv
  • Date 07.05.2009
  • Auteur Carine Debrabandère, Judith Hartl
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/HlUv