Afrique 7 jours (25 février 2018) | Afrique 7 Jours | DW | 23.02.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique 7 Jours

Afrique 7 jours (25 février 2018)

Écouter l'audio 24:36

Cette semaine, dans l’Afropresse, l'actualité africaine vue par les journaux germanophones. Depuis lundi, il a été beaucoup question d'économie et de politique.

On a beaucoup parlé sécurité après la conférence de Munich, mais pas uniquement.

Avec un constat alarmant d'abord fait par la Neue Zürcher Zeitung en début de semaine : "Dans la moitié des 49 pays d’Afrique subsaharienne, l'endettement financier a grimpé très rapidement ces dernières années". "En moyenne, ça représente plus de 50% du PIB".

Alors le journal nous explique que le problème n'est pas africain, l'endettement existe aussi en Europe, par exemple. "Mais pour certains Etats du continent ça grimpe très vite", décrypte le journaliste. La faute aux prix des matières premières qui chutent depuis 2014 et aux prêts parfois très nombreux faits par certains Etats. La tageszeitung a illustré un article sur le Tchad avec une photo du président Déby qui met un casque audio sur ses oreilles, "pour ne pas écouter les protestations dans son pays", écrit le journal.

"Le Tchad, 14 millions d'habitants, est empêtré dans une grève générale depuis le début de l'année", rappelle la taz. "Le Tchad à du pétrole, mais les bénéfices ne sont pas investis et même si le pays a l'armée la plus puissant de la région, beaucoup d'habitants sont tout simplement pauvres, parfois trop pour faire grève", raconte la tageszeitung qui dépeint une situation plus que préoccupante : "Les opposants n'osent même plus rentrer chez eux. Et le président a annoncé des élections pour 2018. Mais elles sont déjà en retard de trois ans".

Les confrères allemands sont aussi revenus sur la mort au Zimbabwe de l’opposant Morgan Tsvangirai. "Le plus grand opposant à Robert Mugabe est mort", explique la Frankfürter Allgemeine Zeitung à ses lecteurs. Les journaux évoquent sa vie, la cérémonie d'inhumation mardi, puis se projettent évidemment pour la suite."Des élections doivent avoir lieu entre le 22 juillet et le 22 août", dit la FAZ. "Mais il sera difficile pour l'opposition déchirée sans son chef de trouver un nouveau départ", prédit peu optimiste la Süddeutsche Zeitung. "Trois députés se disputent sa place de leader", décrypte la tageszeitung à son tour. 

Invitée de la rubrique Blogosphère, la bloggeuse et militante des droits de l’Homme, Fabbi Kouassi, qui analyse les premiers gestes d’apaisement au Togo, après la première partie des travaux du dialogue, débuté le lundi 19 février 2018.

Pour écouter le magazine, veuillez cliquez sur la photo, ci-dessus.