ACP-UE : Quelles chances de survie pour les accords post-Cotonou ? | Arbre à palabre | DW | 14.05.2021
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Arbre à palabre

ACP-UE : Quelles chances de survie pour les accords post-Cotonou ?

L'Union européenne et les pays de l'Organisation des Etats d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP, anciennement appelés ACP) ont renouvelé la base légale de leur partenariat pour les vingt prochaines années. Mais le nouvel accord qui remplace les accords de Cotonou est menacé par des clivages. Quels sont-ils et comment les résoudre ?

Écouter l'audio 25:45

Plus de trois ans ! Il a fallu plus de trois ans pour que les 79 Etats de l'Organisation des Etats d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (anciens pays ACP) et les 27 de l'Union européenne parviennent, mi-avril, à un accord de base pour leurs relations commerciales.

Un nouvel accord mais déjà des frictions

Le texte se veut plus moderne que les accords de Cotonou vieux de plus de deux décennies, mais le diable est dans les détails.

Si le nouvel accord impose aux Etats le respect des droits humains et de l'orientation sexuelle, il intervient dans un contexte où l'Afrique, pour ce qui la concerne, vient de mettre en marche sa propre Zone de libre échange continentale, donc y compris l'Afrique du Nord. Or cela n'est pas le cas pour l'accord avec l'Union européenne.

Absence d'un front uni face à l'Europe

L'accord de création de la Zone de libre échange continentale africaine a été signé à Kigali (Archives - 19.03.2018)

Des voix s'élèvent en Afrique contre le contenu de l'accord post-Cotonou

A cela s'ajoute le défi d'harmoniser les intérêts de petits Etats insulaires des Caraïbes et du Pacifique, et ceux de géants à l'instar de la République démocratique du Congo. Quelles sont donc les chances de survie du nouvel accord dont l'entrée en vigueur dépend de la ratification des Etats ? Fréjus Quenum en discute avec invités :

- Robert Dussey, ministre des Affaires étrangères du Togo, de l'Intégration régionale et des Togolais de l'extérieur, négociateur pour les pays Afrique-Caraibes-Pacifique
- Boniface Mabanza, professeur de sciences politiques et de philosophie
- et Demba Moussa Dembele, militant altermondialiste sénégalais, directeur du Forum africain des alternatives et membre du réseau Frantz Fanon.

Lire aussi : Relation Afrique et France, plus de sujets tabous ?
 

Retrouvez le débat "arbre à palabre" chaque vendredi à 17H30 et chaque samedi à 7HTU !