A Lyon, un objectif difficile à tenir pour le Fonds mondial | Afrique | DW | 10.10.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

A Lyon, un objectif difficile à tenir pour le Fonds mondial

Cette année, le Fonds mondial de lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose espère récolter jusqu'à 14 milliards de dollars. Les efforts de lutte contre ces pandémies sont menacés par le déficit de financement.

Écouter l'audio 02:02

"Nous ne sommes pas encore proche d'atteindre l'objectif de 14 milliards" - Louis Pizarro

La sixième conférence de reconstitution du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme qui a débuté ce mercredi (09.10.) vise à réunir 14 milliards de dollars. Une somme qui, selon les organisateurs de cette conférence, permettra de sauver 16 millions de vie.

Mais à la fin de la première journée des discussions, les premières estimations des dons demeuraient encore très en dessous des résultats attendus. Ce que déplore Louis Pizarro, directeur de l'ONG Solidarité thérapeutique et initiatives pour la santé (Solthis).

Selon lui, les maladies comme le sida ou la tuberculose concernent tout le monde et pas seulement les pays les plus fragiles. "On parle argent mais on parle surtout de vies sauvées", explique l'expert. "Grâce aux efforts faits ces dernières années, il y a de plus en plus de patients qui reçoivent des traitements", ajoute-t-il.

 

Cliquez sur la photo ci-dessus pour écouter l'interview !

 

Audios et vidéos sur le sujet