″77 pour cent – nous les jeunes d’Afrique″ : une plateforme pour la majorité des Africains | Afrique | DW | 04.12.2017
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

"77 pour cent – nous les jeunes d’Afrique" : une plateforme pour la majorité des Africains

Le nouveau projet de la Deutsche Welle, "77 pour cent – nous les jeunes d’Afrique", est dédié aux jeunes Africains. Nous voulons partager leurs histoires, leurs passions, leurs défis, mais aussi leurs frustations.

77 pour cent* de la population subsaharienne a moins de 35 ans. Des jeunes qui vont à l’école, font des études ou cherchent un emploi. Des jeunes qui veulent, aussi, se marier ou prendre des responsabilités. Des jeunes connectés sur Facebook, WhatsApp ou Instragram : “Nous représentons les trois quarts de la population mais n’avons pratiquement pas notre mot à dire. Nos craintes et nos peurs ne sont pas prises en compte. Nos politiques ne nous prennent pas au sérieux“.

Stäcker Claus Kommentarbild App

Claus Stäcker, directeur du programme "Afrique"

Ces jeunes sont souvent gouvernés par des personnes âgées. Robert Mugabe qui vient de se retirer en est l’exemple type : il est âgé de 93 ans. Il n’avait plus aucune solution à proposer pour la jeunesse. Les jeunes, quant à eux, regorgent d’idées et d’énergie. Une jeune génération dynamique, mais avec trop peu de perspectives. Les politiques en font-ils assez pour répondre aux souhaits de cette jeunesse ?

Beaucoup de jeunes rêvent d’Afrique du Sud ou d’Europe. Des rêves souvent irréalistes et faussés qui les poussent à se mettre en danger en empruntant des routes migratoires illégales. La Deutsche Welle (DW) a déjà rendu compte des craintes et des espérances de ces jeunes dans ses émissions, ses magazines ou ses débats sur les réseaux sociaux. Des questions évoquées aussi à Abidjan, Accra, Bamako, Banjul, Conakry, Dakar, Jos ou encore Niamey.

Voir la vidéo 01:03

77 pour cent, nous les jeunes d'Afrique

Des villes où la DW et ses partenaires africains ont organisé des rencontres et des débats avec des jeunes et des politiques sur le thème de la migration. Des rencontres parfois empreintes de controverses et d’émotions. Elles ont montré en tous cas à quel point il est nécessaire de parler, d’échanger et de transmettre les préoccupations de chacun aux personnes concernées. Le projet “#77 pour cent – nous les jeunes d’Afrique“ ambitionne d’être une plateforme pour ces échanges. Plateforme pour les réseaux sociaux, la radio ou la télévision. 

"77 pour cent – nous les jeunes d’Afrique" veut informer, aider, mais aussi provoquer le dialogue. Les jeunes eux-mêmes pourront décider du contenu. Ils décideront s’ils veulent y voir des conseils pour des recherches d’emploi, pour la création de leur propre entreprise, s’ils veulent découvrir des idées venues d’autres pays ou encore interroger la politique. Nous proposerons des caricatures et des satires parce que cette plateforme doit aussi être un lieu de rire et de rêves. C’est une plateforme pour la majorité des Africains.  

Écouter l'audio 12:28

77% - Nous les jeunes d'Afrique

Beaucoup connaissent la Deutsche Welle en tant que radio. Souvent les grands-parents écoutaient déjà la DW. Aujourd’hui presque 40 millions d’Africains écoutent encore un programme de la Deutsche Welle chaque semaine. 4 millions de personnes suivent aussi la radio sur Facebook. Les principes de bases n’ont pas changé avec le temps : nous écoutons tous les partis et proposons des contenus équilibrés et justes. "77 pour cent – nous les jeunes d’Afrique" est la plateforme où nous voulons entendre la jeunesse, la majorité des Africains. Et leur donner une voix.

La rédaction francophone de la DW proposera aussi un magazine "77 pour cent – nous les jeunes d’Afrique", diffusé chaque samedi à 17h30 en temps universel via les ondes de nos radios partenaires, en direct sur internet et à retrouver en podcast sur la médiathèque internet de la DW : www.dw.com/mediatheque.

Toutes les actualités du projet seront aussi à suivre sur notre page Facebook www.facebook.com/dw.francais/, sur Twitter https://twitter.com/dw_francais et en s’abonnant à notre canal Whatsapp : www.dw.com/whatsapp .  

 

Saisissez l’occasion de nous rejoindre et d’en faire partie, vous aussi !

 

*Source : Banque mondiale

Audios et vidéos sur le sujet