1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Zimbabwe: accord entre opposition et pouvoir

La révision constitutionnelle est en bonne voie au Zimbabwe. Une partie de l’opposition a donné son accord au pouvoir. La principale faction du MDC, Mouvement pour le changement démocratique, considère son geste comme un premier pas pour résoudre la crise politique qui secoue le pays. Cet accord ouvre la voie à l’organisation d’élections générales en 2008.

La principale faction du MDC au parlement ne s’oppose plus à la relecture de la constitution avec l’introduction des amendements sur lesquels elle a trouvé un compromis avec le pouvoir de Robert Mugabe. Ainsi, toutes les élections, présidentielle, législatives et municipales seront organisées le même jour. Tous les 210 députés vont se soumettre au vote des électeurs, alors que jusque là le président Mugabe en nommait une partie. Trudy Stevenson est députée de la principale faction du MDC :

‘’ On diminue les pouvoirs du président par ces amendements. C’est sûr qu’il a toujours pas mal de pouvoir, mais ces amendements qu’on a obtenus, c’est beaucoup mieux qu’avant, beaucoup beaucoup mieux. ‘’

Une autre satisfaction des opposants, la composition de la Commission électorale qui devra avoir le feu vert du parlement. Et ce sont justement les députés qui proposeront le nom de son président. C’est une avancée, mais cela ne suffit pas. François Grignon du Bureau Afrique à l’International crisis group :

‘’ Il faut absolument que les question de substance concernant l’organisation des élections et l’amélioration de l’environnement politique soient trouvées. Pour le moment on a des accords de principe, on a de la bonne volonté de la part des différentes parties pour aller de l’avant ensemble avec la facilitation sud-africaine. Donc c’est un premier pas dans la bonne direction, mais il est bien trop tôt pour crier victoire. ‘’

Certains analystes sont convaincus que Mugabe est sûr d’être réélu en 2008. Ce qui n’est pas l’avis de l’opposition. Trudy Stevenson:

‘’ Il n’assure pas du tout sa réélection l’année prochaine. Cela dépend de l’unité ou non des deux factions du MDC. ‘’

Les deux factions du MDC ont tenu hier une réunion conjointe. Elles pourraient se mettre d’accord sur l’essentiel, à savoir barrer la route au parti de Robert Mugabe.
  • Date 19.09.2007
  • Auteur Mahamadou Koné
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2bX
  • Date 19.09.2007
  • Auteur Mahamadou Koné
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2bX
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !