1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Yahya Jammeh en sursis

En Gambie, le président sortant a jusqu'à la mi-journée, ce vendredi pour céder le pouvoir, au risque d'être délogé par la force. L'opération militaire "Restaurer la démocratie" de la Cédéao est suspendue pour l'instant.

Écouter l'audio 02:32

Le point de Patricia Huon depuis Banjul

Devant l'obstination de Yahya Jammeh, la Cédéao a choisi la force: Sénégal, Nigeria, Ghana, Togo et Mali sont impliqués dans l'opération "Restaurer la démocratie" lancée hier soir, une opération qui mobiliserait 7000 hommes. Ils ont passé la frontière sitôt le feu vert du Conseil de sécurité donné, feu vert que les quinze membres ont délivré à l'unanimité, tout en précisant bien qu'il s'agissait avant tout de permettre un règlement pacifique de la crise. L'opération est pour l'instant suspendue, une délégation de la Cédéao va rencontrer Yahya Jammeh, lui laissant une dernière chance de céder la présidence à Adama Barrow, investi hier à l'ambassade gambienne de Dakar. Patricia Huon, notre correspondante à Banjul a suivi le événements de la nuit, écoutez-là en cliquant sur l'image ci-dessus.

Adama Barrow patiente à Dakar

Écouter l'audio 01:27

'Nous sommes très contents, mais nous avons aussi peur' (une Gambienne, Dakar)

Adama Barrow reste pour l'instant lui à Dakar, où il a été investi hier jeudi 19 janvier, dans les délais prévus par la Constitution gambienne. Et l'appui de la communauté internationale au nouveau président est sans équivoque: le secrétaire général des Nations unies lui a par exemple exprimé son soutien "total". C'était la liesse lors de la cérémonie d'investiture à l'ambassade gambienne de la capitale sénégalaise, écoutez le compte-rendu de notre correspondant, Robert Adé en cliquant sur l'image ci-contre.

 

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !