Y a comme un problème... | Vu d′Allemagne | DW | 17.12.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Y a comme un problème...

Les journaux allemands s'intéressent au chaos qui semble règner au FDP, le parti libéral partenaire de la coalition de Berlin et dont le chef, Guido Westerwelle, est de plus en plus remis en question.

default

Dans le couple gouvernemental, c'est toujours la chancelière qui donne le ton et mène la danse.

L'annonce hier par Guido Westerwelle du départ de la Bundeswehr d'Afghanistan dès l'année prochaine se heurte au scepticisme des journalistes allemands, dont ceux de la Frankfurter Allgemeine Zeitung

Guido Westerwelle FDP Afghanistan Debatte

Vice-chancelier et Ministre des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, chef du FDP ne fait plus l'unanimité non plus au sein de son propre parti.

qui évaluent de manière très critique la situation sur place. Si des progrès sont perceptibles dans le sud du pays, il n'en est pas de même dans le nord ni à Kunduz où sont stationnés les soldats allemands. Quant à la valeur réelle des forces de sécurité afghanes et à leur loyauté à l'égard du pouvoir en place, on les découvrira seulement le jour où elles prendront le commandement dans les régions à problèmes. Pour la Süddeutsche Zeitung, le problème du FDP n'est pas l'Afghanistan, mais Guido Westerwelle. Le vainqueur rayonnant des élections législatives de l'an dernier s'est mué en personnage tragique. Après avoir porté son parti au pinacle, il le laisse sombrer dans l'abîme. S'il lui a beaucoup donné, il lui a par contre pris tout ce qu'incarnaient les Libéraux allemands : le centre, la modération et l'équilibre. Devenu le partenaire de coalition d'Angela Merkel, la virtuosité médiatique qui caractérisait l'ancien leader de l'opposition s'est retournée contre lui. Guido Westerwelle n'est pas le seul problème du FDP, mais c'est le plus important.

Bundeswirtschaftsminister Rainer Brüderle

Rainer Brüderle, le Ministre fédéral de l'Économie, fera-t-il chuter Guido Westerwelle ?

Le FDP cesse de rêver, analyse die Welt. Sa ligne sans concession lui avait donné des airs d'avant-garde politique réformatrice, un profil honoré par la victoire aux élections législatives de 2009. Pourtant, les critiques de Guido Westerwelle oublient une chose : c'est sa persévérance et son élan qui ont réveillé ce parti et lui ont donné le plus beau succès électoral de son histoire. Le remplacer sans alternative valable revient à manquer d'intelligence politique.
Même diagnostic à la Frankfurter Rundschau. Si Rainer Brüderle, bras droit du chef de la diplomatie allemande, a effectivement participé à une réunion interne au FDP devant examiner les possibilités de renverser Guido Westerwelle, cela en dit long sur l'absence de scrupules dans ce parti en perte de vitesse à la veille des prochaines élections régionales. Si le chef du parti libéral a encore un reste de courage et de fierté, qu'il profite du congrès traditionnel du FDP en janvier prochain pour faire ses adieux en beauté, conseille le quotidien de Francfort.

Auteur : Christophe Lascombes
Édition : Sandrine Blanchard

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !