1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Wowereit tire sa révérence

Les journaux allemands commentent surtout la démission du maire de Berlin, Klaus Wowereit, poussé vers la porte de sortie à cause du scandale du chantier inachevé de l'aéroport international.

Klaus Wowereit, la maire de Berlin

Klaus Wowereit, la maire de Berlin

Le maire de Berlin, autrefois très populaire, ne pouvait pas faire mieux que de démissionner, c'est une décision rationnelle, regrettable mais inévitable estime die tageszeitung.

Après 13 ans à la tête de la capitale allemande, le maire social-démocrate Klaus Wowereit, quittera son poste en décembre prochain, éclaboussé par le fiasco de l'aéroport international toujours en chantier. L'aéroport devait être inauguré en 2011 mais il n'est toujours pas achevé à cause de multiples problèmes techniques. D'un budget de départ de 1,7 milliard d'euros, on est passé à un coût prévisionnel de plus de 5 milliards. Cet aéroport fantôme, l'un des plus importants chantiers d'Europe, est devenu la risée du pays.

Cette démission aurait dû avoir lieu bien plus tôt pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Déjà en mai 2012, lorsque le maire a annoncé le report de l'ouverture de l'aéroport, alors présenté comme un problème mineur. On aurait évité un ridicule scénario à répétition et une cascade de scandales.

L'aéroport international de Berlin devait être en service en 2011.

L'aéroport international de Berlin devait être en service en 2011.

Au contraire, la Süddeutsche Zeitung considère que cette démission survient au bon moment. Le jour où le sénat décidait de la candidature de Berlin pour accueillir les Jeux Olympiques. Wowereit ne portera pas la responsabilité d'un nouveau fiasco. En démissionnant maintenant, Wowereit ne donne pas l'impression d'avoir cédé à tous ceux qui réclamaient son départ il y a deux ans.

Die Welt résume cette démission du maire en reprenant une phrase de Wowereit : « Je pars de mon plein gré et j'en suis fier ».

Die Welt s'étend davantage sur la situation en Ukraine. Alors que les combats se poursuivent dans l'est, Moscou, les séparatistes et Kiev s'affrontent sur le terrain de la propagande politique. La parade militaire de Kiev et la contre-parade à l'est, le convoi russe soit-disant humanitaire et la poignée de main entre le président ukrainien Porochenko et Vladimir Poutine en sont quelques exemples. La Russie appelle à une solution pacifique, un discours de façade pour dissimuler les responsabilités de Moscou, alors que le sang continue de couler dans l'est ukrainien.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !