1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Wolf Vostell ou la voiture bétonnée

On l'a appelé le "roi de la performance". En tant que pionnier du mouvement "Fluxus", sorte de dadaisme des années 60, il a accompagné de ses provocations les fluctuations de la vie politique allemande. Wolf Vostell, décédé en 1998, aurait eu 75 ans cette année - l'occasion pour un artiste colonais de remettre en scène l'une de ses performances les plus impressionnantes.

Les derniers instants de la mercedes rouge classe A

Les derniers instants de la mercedes rouge classe A

Belle lumière d'automne sur le Rheinisches Landesmuseum, le musée de la culture rhénane, à Bonn. C'est là dans les reflets d'une superbe façade en verre et bois que va avoir lieu...quoi au fait? Une performance artistique, une sculpture-action très exactement, comme en faisait l'artiste Wolf Vostell de son vivant. Car aujourd'hui c'est son anniversaire et on le fête. Attention, c'est parti!

Dans la foule - une centaine de personnes sont rassemblées ici - Thorsten, la quarantaine:

"J'avoue ne pas encore voir vraiment le message que véhicule cette action.."

Et Sebastian, 12 ans:

"Par le journal, je savais ce qui devait se passer ici - mais je voulais voir comment cela se passerait!"

La mobilité à l'état figé

Et alors? Comment cela se passe-t-il? Eh bien voilà: ce bruit, c'est celui d'une bétonneuse. Comme toute bonne bétonneuse, elle remplit de béton un coffrage. Seulement voilà: le coffrage en question est en verre et il contient une voiture. Une voiture qui dans quelques instants aura disparu à tout jamais. Curieux? Peut-être. Mais pas nouveau. A Cologne, en 1969 Wolf Vostell avait emprisonné une Opel dans le béton. Un remake encore actuel? Cornel Wachter, l'artiste à l'origine de la performance de Bonn.

"Cette oeuvre est plus actuelle que jamais car on a ici une voiture qu'on immobilise par un acte provocateur, une voiture qui fonctionne, une mercedes qui plus est. On a donc la mobilité à l'état figé. Or, le résultat que nous souhaitons, c'est l'inverse. Cette action doit engendrer chez le spectateur une mobilité créatrice, comme à l'époque de Vostell. Même si, aujourd'hui, on n'est plus aussi mobile. "

Sceptique...?

Une bonne idée, l'action de cet anniversaire? Ce n'est pas l'avis de Klaus, petit cousin de Wolf Vostell et qui connait bien son oeuvre:

"Ça fait un peu réchauffé, un peu faux..."

Le niveau du béton monte le long de la carrosserie rouge. Ce que cela inspire à Fitsou, qui observe attentivement le "work in progress".

"Je suis plutôt sceptique.. bon je trouve ça amusant mais j'ai pas vraiment l'impression que ce soit une oeuvre d'art pour le moment"

Debout à côté de Fitsou, Fara, toute étonnée de l'engouement du public, se plait à ironiser...

"C'est émouvant... non franchement j'ai un peu le mal avec l'art contemportain.. on m'a dit que j'avais pas dépassé le stade du sensible, je suis pas encore arrivée au concept."

Une idée du 21ème siècle pour dans 300 ans

Wolf Vostell, le 1er à avoir intégré à l'époque le téléviseur dans son art, aurait été heureux de voir que Cornel Wachter a aussi emprisonné dans le béton une bande vidéo:

"C'est une illustration de ce début de 21ème siècle - avec entre autres les 100 premiers jours de Sarkozy, la lutte contre l'extrême-droite en Allemagne ou encore les élections présidentielles en Turquie..."

Quelques billets doux seront aussi enfouis dans le béton... Puissent des archéologues les déchiffrer avec bonheur dans 100, 200 ou 300 ans!

Une Mercedes classe A réduite à un bloc de béton. C'est tout juste si on reconnait le nez pointu et l'arrière carré de la voiture. Ulrich a assisté au spectacle. La nouvelle sculpture le laisse rêveur :

"On peut voir cela comme un mémorial. La voiture en tant que vache sacrée, bien suprême de l'homme! En tous cas, ça peut faire réfléchir."

Quant à l'artiste Cornel Wachter, qui considère avoir joué le rôle d'interprète de Wolf Vostell dans cette performance, il se laisse emporter par son inspiration:

"Comme associations d'idées, j'ai la protection de l'environnement, la circulation déchaînée, les bouchons interminables, mais aussi l'immobilité, le repos, la réflexion, le renoncement temporel à la télévision, à la musique..."

L'action de Cornel Wachter: un hommage à Wolf Vostell. Commémorer l'oeuvre de l'artiste, c'est aussi l'objectif de l'exposition qu'organise le musée rhénan de Bonn et qui ira en 2008 à Nîmes puis à Badajos en Espagne.

***

Ecoutez aussi dans cette émission:

Trop de bruit nuit à la santé

  • France

Pour la première fois, une enquête médicale a été menée en France. Cette enquête, qui établit un lien direct entre le bruit et certains problèmes de santé, a été commandée par la région Île-de-France pour mieux cerner la situation et tenter d'atténuer ces nuisances sonores.

  • Autriche

Le trafic aérien au dessus des villes est l'une des principales nuisances sonores. Les riverains de l'aéroport de Vienne voudraient faire payer les avions trop bruyants, les avions poubelles.