1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Wen Jiabao sortira-t-il indemne ?

La presse revient sur les révélations du New York Times. Le quotidien américain a publié vendredi une enquête selon laquelle les proches du Premier ministre chinois Wen Jiabao ont amassé une fortune colossale.

Une affaire embarassante pour les autorités chinoises, à moins de quinze jours de l'ouverture du congrès du parti communiste qui doit renouveler la direction du pays. Le New York Times semble avoir réussi son coup, écrit la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Le fait que Wen Jiabao laisse officiellement démentir un article publié par un journal américain et qui porte sur sa famille est en soi déjà un évènement. Le démenti n'empêchera probablement personne de croire que les proches de Wen Jiabao ont profité de la position du Premier ministre pour s'enrichir. Mais, selon le journal, le plus intéressant dans l'histoire c'est de savoir qui a fourni ces informations au New York Times. En Chine, ce genre de choses ne s'apprend pas en passant un simple coup de fil au centre des impôts le plus proche. Wen Jiabao est considéré comme un réformateur au sein de l'appareil chinois et il est loin d'être apprécié par tous au sein du parti communiste. Peu importe les détails de l'affaire, la réaction de Wen Jiabao montre que derrière la façade lustrée des puissants, cela bouillonne. Ce qui n'est pas forcémment une bonne nouvelle.

Symbolbild Zensur Pressefreiheit

Les révélations du New York Times ont fait l'objet d'une censure totale en Chine.

Die Welt pense au contraire que les détails de l'affaire sont importants. S'il se trouvait que les informations étaient fausses ou exagérées. S'il se trouvait que les informations viennent à point nommé pour des opposants de Wen Jiabao qui souhaitent le neutraliser, ce dernier pourrait bien retourner l'affaire à son avantage. Il n'en va pas seulement de son intégrité, estime le journal. Cela pourrait aussi être l'occasion, pour lui qui arrive bientôt au terme de sa carrière politique, de montrer qu'il ose s'attaquer juridiquement aux structures du parti et qu'il remet les réformes politiques au goût du jour.

Que faire en Syrie ?

Après l'échec de la trêve négociée par les Nations Unies en Syrie, la Süddeutsche Zeitung s'intéresse elle aux limites de la diplomatie. Que faire maintenant ? Intervenir ou pas ? Cette décision torture de plus en plus la communauté internationale car outre les dangers que comportent une intervention - implication dans un conflit interminable, risque d'alliance anti-occidentales, propagation de la guerre - ne pas intervenir est tout aussi compliqué. Chaque mois qui passe rend le camp des rebelles plus confus, plus morcellé, plus radical. Les deux partis sont encore loin de vouloir renoncer à se battre. Le monde, cependant, a appris à vivre avec la mort en Syrie.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !