1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Vote du Bundestag sur la mission de la Bundeswehr au Soudan

Ces derniers jours, le Darfour, dans l’ouest du Soudan est de nouveau le théâtre de combats entre rebelles, armée et milices. Depuis 2003, quelques 200.000 personnes y ont été tuées, 2,5 millions d'autres déplacées.

L'assemblée du Bundestag

L'assemblée du Bundestag

Ce vendredi, lors de leur sommet à Bruxelles, les chefs d'Etat et de gouvernement des 25 se sont dits "vivement préoccupés par la situation effroyable au Darfour" et demandé "l'arrêt immédiat des hostilités". Ils ont encore appelé le gouvernement à Khartoum à "assumer" ses responsabilités et à protéger efficacement l'ensemble des citoyens contre tous les actes de violence. Dans ce contexte, à Berlin, le Bundestag, le Parlement allemand a prolongé aujourd’hui de six mois, jusqu’en juin 2007, la mission de soutien de la Bundeswehr à l’AMIS, la mission de contrôle de la mission de l’ Union africaine au Soudan. La tâche des militaires allemands (jusqu'á 200 hommes) est de nature purement logistique: avec les appareils de transport de la Bundeswehr, ils doivent acheminer les troupes des pays voisins ainsi que du matériel vers le Soudan. L’Union africaine qui a quelques 7.700 soldats dans la région ne peut elle-même assurer seule ces tâches logistiques. Avant le vote, le ministre de la Défense Franz Josef Jung a rappelé à quel point la situation au Darfour est toujours instable. Plusieurs députés du SPD, le parti social démocrate, ont regretté que la communauté internationale tarde à agir. Des représentants des Verts n’ont pas hésité à parler de « génocide », appelant le Bundestag à ne pas rester "spectateur inactif « …

466 députés du Bundestag se sont prononcés pour la prolongation du mandat de la Bundeswehr, 44 contre, neuf se sont abstenus. Le groupe de la Gauche néo-communiste a voté contre, argumentant que ce ne sont pas des efforts militaires dont on a besoin, mais d’efforts civils et diplomatiques.

Tous les parlementaires allemands déplorent la situation dramatique au Darfour mais aucun ne dispose de la stratégie à appliquer. Faute de mieux, le Bundestag a donc voté pour la mission de soutien de la Bundeswehr à l’Union africaine. Union africaine, qui de l’avis de nombreux députés allemands ne semble pas en mesure de rétablir la paix au Soudan.

Rappelons que la résolution 1706 du Conseil de sécurité de l'ONU votée en août dernier prévoit le remplacement de l'AMIS par une force des Nations unies. Mais les Nations unies se heurtent jusqu’ici au refus catégorique de Khartoum. L'idée de la mise en place d'une "opération hybride" ONU-UA est également rejetée jusqu’à présent par le président soudanais Omar el - Bachir. Cette semaine toutefois, le président a fait une petite concession en déclarant qu’il accepterait un soutien technique pour les troupes de l’Union africaine. Feu vert donc pour la mission de la Bundeswehr…