Vivre à Leipzig : un bastion culturel élégant | Allemagne | DW | 11.11.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Vivre à Leipzig : un bastion culturel élégant

Leipzig est un bastion culturel au sein des nouveaux Länder. Les étudiants y trouvent de multiples offres artistiques et culturelles. Pour couronner le tout, les loyers sont modérés et la vie nocturne est très dynamique.

Aujourd'hui pimpant, le centre de Leipzig fut détruit à 60% lors des bombardements de la Seconde Guerre Mondiale.

Aujourd'hui pimpant, le centre de Leipzig fut détruit à 60% lors des bombardements de la Seconde Guerre Mondiale

La plupart des étudiants de Leipzig ne sont pas originaires de la ville. Beaucoup d’entre eux viennent des Länder voisins de Saxe-Anhalt, de Thuringe et bien sûr, de Saxe. Au cours des dernières années, le nombre d’étudiants venus des « anciens » Länder a également augmenté. Contrairement à la majorité des universités de l’Ouest de l’Allemagne, celles de l’Est ont l’avantage de ne pas exiger de frais d’études (Studiengebühren) pour le premier cycle d’études. Et quand on passé quelques années à Leipzig, on n’a aucune envie d’en partir. L’offre culturelle et artistique y est en effet très importante : l’opéra, le Stadttheater (théâtre municipal) et le Gewandhaus (grande salle de concerts classiques) proposent des programmes qui attirent des spectateurs de toute l’Allemagne. La scène culturelle alternative est, elle aussi, extrêmement vivante. Leipzig abrite plusieurs salles de cinéma d’arts et d’essais, des théâtres privés et, paraît-il, le plus grand nombre de salles de cabarets au mètre carré d’Allemagne.

Logement étudiant accessible

Une visite guidée permet aux curieux de se plonger dans le passé de la ville.

Une visite guidée permet aux curieux de se plonger dans le passé de la ville

A Leipzig, la majeure partie des étudiants habitent en colocation, couramment appelée WG (Wohngemeinschaft), ou dans l’une des nombreuses résidences universitaires proches du centre-ville. Toutes ont été modernisées et la plupart d’entre elles possèdent leur propre club étudiant. Les quartiers d’habitation les plus appréciés par les étudiants sont Connewitz, pour son caractère alternatif, la Südvorstadt et le quartier de Schleußig où habitent de nombreuses jeunes familles. Le surplus de logements qui concerne toute la ville met les étudiants dans une situation confortable en leur permettant de trouver facilement des appartements à loyer relativement modéré.

All you can dance

Datant du XVIe s., la Moritzbastei à Leipzig est aujourd'hui à la fois café, salle de concerts, de théâtre etc.

Datant du XVIe s., la "Moritzbastei" à Leipzig est aujourd'hui à la fois café, salle de concerts, de théâtre etc.

La rue la plus connue pour sortir et boire un coup est la Karl-Liebknecht-Straße, que les étudiants surnomment « die Karli ». En été, cet axe qui relie en ligne droite la Südvorstadt au quartier alternatif de Connewitz, dans le sud, est une vraie fourmilière. Une foule de jeunes gens qui vont de club en club, s’arrêtent au bar légendaire « Die naTo » ou se rendent en procession au Connewitzer Kreuz. C’est ici que se trouve la salle de concert « Werk II » (un autre genre que le Gewandhaus !) et le café dansant « Ilses Erika », deux des endroits les plus innovants de Leipzig en ce qui concerne les concerts de rock et les soirées disco spectaculaires. Pourtant, la plupart des étudiants vont plutôt faire la fête à la « Moritzbastei ». Située directement derrière le Gewandhaus sur l’Augustusplatz, la plus grande cave d’étudiants d’Europe propose des soirées dansantes, des lectures et des concerts.Tous les mercredis, près de 500 étudiants usent leurs semelles lors des soirées « All you can dance ».

Et une fois par an, pendant la Foire du Livre de Leipzig, c’est dans les murs de cet ancien fort que se déroule le plus grand marathon de lecture d’Europe.

Auteur : Ronny Arnold

Edition : Naïma Guira

La rédaction vous recommande

Liens