Vivre à Iéna : un centre culturel au cœur de la Thuringe | Allemagne | DW | 04.11.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Vivre à Iéna : un centre culturel au cœur de la Thuringe

Iéna est une grande ville étudiante : elle doit son charme et son dynamisme culturel aux nombreux jeunes qui y habitent. Goethe et Schiller auraient sûrement été fiers de ce bastion de la culture au cœur de la Thuringe.

Iéna, ville des Lumières, tel est le slogan de la ville de Goethe, Schiller et Hegel.

"Iéna, ville des Lumières", tel est le slogan de la ville de Goethe, Schiller et Hegel.

Ils sont assis ensemble, serrés les uns contre les autres : étudiants et gens de théâtre se retrouvent au café le plus célèbre de la ville, le « Schiller Theatercafe ». Sur les murs du « TC » sont accrochées des reproductions de pièces légendaires. A une table, des étudiants préparent un exposé et discutent de leurs profs pendant qu’à la table voisine, un metteur en scène ébauche sa prochaine pièce qui sera jouée au théâtre, de l’autre côté de la cloison. Un souffle de poésie et de philosophie du temps de Goethe et Schiller plane à travers les salles.

« Hanfried » et le goût de la fête

Johann Friedrich Ier, alias « Hanfried », trône sur la place du marché à Iéna.

La statue de Johann Friedrich Ier, alias « Hanfried », trône sur la place du marché à Iéna

Depuis le café du théâtre, quelques pas suffisent pour rejoindre la vieille ville avec ses cafés, ses bars et ses boutiques culturelles, qui entourent le campus central de la Friedrich-Schiller-Universität sur la place Ernst Abbe. Quand on part en expédition nocturne à travers les ruelles étroites de la vieille ville, le cours du lendemain peut vite être relégué aux oubliettes. Le monument qui orne la place du marché y est-il pour quelque chose ? Il représente le fondateur de l’université d’Iéna, Johann Friedrich Ier, plus connu sous le nom de « Hanfried ». Aucune légende cependant ne rapporte que des étudiants auraient perdu l’envie de faire la fête à la vue de ce personnage imposant.

Le paysage culturel de la ville s’est développé à toute vitesse après la chute du Mur en 1989. Expositions, clubs, théâtres, musées, bibliothèques modernes et collections… Iéna renferme des trésors artistiques et culturels d’hier et d’aujourd’hui. Le grand moment de l’année est le festival « Kulturarena », qui a lieu chaque été pendant sept semaines. Plus de 60 000 visiteurs viennent écouter les concerts, voir les films et assister aux représentations de théâtre.

Aide aux étudiants étrangers

Un moment de détente sur les pelouses de l'université pour ces étudiants de Iéna.

Un moment de détente sur les pelouses de l'université pour ces étudiants de Iéna

Une grande partie des étudiants étrangers loge dans l’un des 22 foyers du Studentenwerk. Le bureau international s’occupe d’attribuer les chambres. Si on s’inscrit à temps, on peut être sûr d’obtenir une place. Les employés du bureau sont par ailleurs très serviables et n’hésitent pas à donner un coup de main aux étudiants en cas de problème ou de question. Dans certains foyers, des tuteurs s’occupent même des étudiants venus de l’étranger.

Auteur : Ronny Arnold

Edition : Naïma Guira

La rédaction vous recommande

Liens