1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Vive la politique ?

La presse allemande revient sur les décisions prises hier par le gouvernement d'Angela Merkel lors de la rencontre des chefs de parti à Berlin, mais fait aussi le bilan de la campagne électorale américaine.

Manque d'enthousiasme frappant à l'annonce des résultats du minisommet de la coalition

Manque d'enthousiasme frappant à l'annonce des résultats du minisommet de la coalition

Surprenante, die tageszeitung donne la parole à un partisan de Mitt Romney qui explique son vote : pour lui, les États-Unis doivent choisir celui qui saura le mieux relancer l'économie, car seule la croissance permettra de résoudre les problèmes du pays et de financer les programmes sociaux urgents et nécessaires sans pour autant mener la nation à la ruine.

USA TV-Duell Mitt Romney Barack Obama Boca Raton

Ce soir, l'on saura lequel des deux a gagné

Die Welt, de son côté, prend du champ et revient sur un point trop souvent oublié : fondés comme le berceau d'une vie meilleure face aux tyrannies européennes du Vieux Monde, les États-Unis sont la plus réussie des créations d'états de l'ère moderne. Le slogan « Yes, we can » de Barack Obama est une devise dans laquelle la majorité des Américains, démocrates ou républicains, se reconnaissent. Malgré toutes leurs différences, parfois importantes, Mitt Romney et Barack Obama ne sont en réalité que les deux faces de la même médaille.

Le quotidien revient aussi dans ses colonnes sur le minisommet de la coalition gouvernementale d'Angela Merkel.

Un sommet qui fait dire à la Frankfurter Allgemeine Zeitung : tous ces leaders politiques ressemblent à ces cancres doués qui se réveillent juste avant les examens et s'activent pour tenter de sauver ce qui peut encore l'être et éviter de redoubler. Ici, il ne s'agissait que de sauvegarder leur crédibilité. Du reste, les acteurs n'ont pas fait montre d'un grand enthousiasme en annonçant les décisions prises, juste la satisfaction retenue d'avoir trouvé le plus petit commun dénominateur.

Deutschland Renter auf Parkbank

En Allemagne, les retraites restent un dossier brûlant

On n'a d'ailleurs très peu entendu Angela Merkel dans toute cette affaire, relève la Frankfurter Rundschau. La chancelière est trop intelligente pour ignorer l'état de son gouvernement. Mais en Allemagne, c'est en général une coalition qui gouverne. Une seule chose est sûre : celle-ci est la plus mauvaise que le pays ait connu.

Cette coalition fonctionne uniquement lorsqu'il en va de son existence, estime la Süddeutsche Zeitung. D'elle-même, elle ne parvient à rien de grand. Qu'il s'agisse de l'allocation de garde parentale ou de la restructuration de la fiscalité, deux promesses phare de ce gouvernement, les résultats obtenus après trois ans de tergiversations ne sont pas à la hauteur des espérances suscitées. Qui croira alors qu'Angela Merkel et ses ministres réussiront mieux sur le dossier véritablement crucial des retraites ? conclut le quotidien de Munich.

Auteur : Christophe Lascombes
Édition : Konstanze von Kotze

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !