1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Visite du président américain en Allemagne

Après sa visite au Caire où il a prononcé un discours remarqué à l’adresse du monde musulman, Barack Obama a rejoint hier soir Dresde, en Saxe, dans l'est de l'Allemagne

default

Le Président Barack Obama signe le livre d'Or de la ville de Dresde sous les regards de la Chancelière Angela Merkel

Au bords de l'Elbe, la ville surnommée la "Florence du Nord", a presque entièrement détruite par les bombardements américano-britanniques à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Dresde, vieille cité historique a été remarquablement bien reconstruite

Ce matin, le président Obama s'est entretenu avec la Chancelière Angela Merkel. Cet après - midi le président se rendra à l’ancien camp de concentration de Buchenwald avant de rejoindre la base américaine de Landstuhl d’où il repartira pour Paris et la Normandie afin de participer aux commémorations du débarquement allié du 6 juin 1944. Un programme chargé donc, mais que le président accomplit avec élan. C’est pour lui un plaisir d’être en Allemagne: „ C’est un grand plaisir d’être ici. C’est un grand plaisir d’être à nouveau avec mon amie dont j’apprécie toujours les analyses intelligentes et le franc-parler. Et je suis impatient de poursuivre notre partenariat entre nos deux pays pour traiter la large palette de problèmes auxquels nous sommes actuellement confrontés."

Le dossier du Proche-Orient a été l’un de ces problèmes évoqués par le président américain et la Chancelière allemande. Angela Merkel :

" J’ai expliqué, pour la République Fédérale d’Allemagne, que nous voulons aider lors de ce processus de paix avec notre expérience, nos connaissances et nos possibilités. Nous avons besoin d’une solution à deux Etats, d’un Etat juif d’Israel et d’un Etat palestinien; et l’Allemagne fera tout ce qu’elle peut faire pour soutenir ce processus de manière constructive et le faire si possible aboutir."

S’adressant aux journalistes lors de leur conférence de presse commune, le président américain a insisté sur les excellents rapports entre Washington et Berlin. Barack Obama a tenu a rejeter les spéculations selon lesquelles il aurait écourté son séjour en Allemagne en raison d’un prétendu froid entre la chancelière et lui :

Non seulement les relations entre nos deux pays, mais aussi entre nos deux gouvernements sont excellentes. La plupart des spéculations sur mon programme de visite ici ne prennent pas en compte des simples problèmes de logistiques , le déplacement d’un endroit à l’autre. Juste de retour du Moyen-Orient, je dois rejoindre demain la Normandie, une journée n’a que 24 heures. Donc il n’y a rien de vrai à ces spéculations si ce n’est que nous essayons de faire tout ce qui est possible dans le cadre d’un déplacement si court. C’est tout. ( s’adressant directement aux journalistes) Alors arrêtez, vous tous ! …(rires) Je sais que vous voulez avoir de quoi écrire. Mais nous avons déjà assez de problèmes réels à résoudre sans en fabriquer de nouveaux!"

Problèmes réels, tel que celui du réchauffement climatique par exemple. Angela Merkel à ce propos:

Pressekonferenz Merkel und Obama in Dresden

Le Président Barack Obama et la Chancelière Angela Merkel lors de leur conférence de presse commune à Dresde

" Nous saluons expressément le fait qu’aux Etats-Unis d’Amérique, on travaille maintenant de manière très intensive à trouver les réponses nécessaires au changement climatique."

Outre les dossiers du Proche-Orient ou du réchauffement climatique, d'autres problèmes ont été abordés à Dresde par le président et la chancelière: la crise financière internationale, la situation en Afghanistan et au Pakistan, ou bien encore le programme nucléaire iranien. Autant de dossiers à propos desquels la Chancelière a assuré le président de l'entier soutien de l’Allemagne.