Violent tsunami aux Samoa | International | DW | 30.09.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Violent tsunami aux Samoa

Un violent tsunami a frappé mardi soir l'archipel des Samoa dans le Pacifique sud. Il a été déclenché par un séisme sous-marin de magnitude 8. On compte, selon le dernier bilan, plus d'une centaine de morts.

default

Tout s'est passé très vite. L'épicentre du séisme a été localisé à environ 200 kilomètres au sud-ouest d'Apia, la capitale des Samoa indépendantes. C'était un peu avant 18 heures temps universel, c'est-à-dire au petit matin là-bas. "Il y a eu un tremblement de terre très violent vers 7 heures du matin... très fort et très long, rapporte le consul honoraire pour l'Allemagne Arne Schreiber . Mais il n'a pas provoqué de dégâts. Et ensuite, un quart d'heure après environ, est arrivée la vague du tsunami. Le système d'alerte au tsunami n'avait pas encore été déclenché, l'alarme a sonné à peu près au moment où la vague arrivait. Ce qui fait que beaucoup ont été surpris par elle".


En effet, les vagues - quatre à cinq en tout selon les témoins - ont commencé à s'abattre sur les côtes de l'archipel très peu de temps après l'alerte diffusée par les radios locales. Les deux Etats qui composent les îles Samoa - les Samoa indépendantes et les Samoa américaines - ont été touchés. Togiola Tulafono, le gouverneur de la partie administrée par Washington, a donné une conférence de presse : "Lorsque le tsunami a frappé, il a détruit un pont situé au centre de la baie et il a été très difficile de faire passer les gens d'un côté à l'autre de la baie, a -t-il déclaré . Il a fallu transporter les blessés et les morts à mains nues".

Certains témoignages parlent de vagues de quatre mètres de haut... ils n'ont pas été confirmés. Pour l'instant, le centre d'alerte au tsunami pour le Pacifique-Ouest rapporte qu'elles ont dépassé d'un mètre cinq le niveau de la mer. Ce qui est peu, mais n'empêche toutefois pas des dégâts de grande ampleur, comme l'explique Charles McCreedy du centre d'alerte : "Toute l'énergie des eaux profondes est accumulée dans la colonne d'eau. Si le séisme est très profond, il agite une colonne d'eau très puissante et lorsqu'ensuite la vague atteint la côte, toute cette énergie se décharge et la violence de la vague est énorme". Le président américain Barack Obama a déclaré l'état de catastrophe aux Samoa américaines et promis une réponse "rapide et agressive".

  • Date 30.09.2009
  • Auteur Anne-Julie Martin / M.-A. Pioerron
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/Juqs
  • Date 30.09.2009
  • Auteur Anne-Julie Martin / M.-A. Pioerron
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/Juqs
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !