1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Violences à Libreville

L'ambassade du Bénin et des voitures ont été incendiées à Libreville, la capitale gabonaise, après la mort de l'ex-leader de l'opposition, André Mba Obame. Ses partisans affirment qu'il a été empoisonné par le pouvoir.

Écouter l'audio 00:23

"Nous allons répondre de manière forte et les conséquences seront graves" (partisan de l'Union nationale)

André Mba Obame est décédé à Yaoundé au Cameroun voisin. Le secrétaire exécutif de l'Union nationale avait été ministre sous Omar Bongo. Candidat à la présidentielle de 2009, il s'était proclamé vainqueur, malgré l'annonce officielle de la victoire d'Ali Bongo. Les partisans de l'Union nationale affirment que le gouvernement a empoisonné André Mba Obame.

De nouvelles violences sont à craindre, comme le dit un partisan de l'Union nationale, au micro de notre correspondant Gérauds Wilfried Obangome. Vous pouvez l'écouter en cliquant sur le lien ou l'image.

Ecoutez aussi la réaction de Marc Ona, leader de la société civile gabonaise au micro de la Deutsche Welle !

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !