1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Victoire Ingabire dans l'attente

Toujours pas de verdict dans le procès de l'opposante rwandaise Victoire Ingabire. Elle devait être fixée ce vendredi sur son sort mais la décision a une nouvelle fois été reportée par la justice de son pays.

default

Victoire Ingabire

Le verdict dans le procès Ingabire était attendu pour ce matin, après avoir déjà été reporté. Finalement, la nouvelle date renvoie le jugement de la cour au mois d'octobre.

Elue en 2006, comme Présidente des Forces Démocratiques Unies FDU, Victoire Ingabire décide de retourner au Rwanda pour se présenter aux élections présidentielles du mois d’août 2010. Mission impossible, et l'opposante sera assignée à résidence. Elle est accusée non seulement de collaboration avec un groupe terroriste, mais aussi d’idéologie du génocide et de divisionnisme, à la suite de ses déclarations faites au Centre mémorial de Kigali le jour de son retour:

« Il n'y a pas à proprement parler une vrai politique de réconciliation dans le pays. Quand on parle de commémoration du génocide rwandais, on ne fait allusion qu´aux tutsis. Pourtant, des hutus ont eux aussi été victimes des massacres. Une réconciliation digne de ce nom doit en effet tenir compte des deux parties. »

Präsident Joseph Kabila und Präsident Paul Kagame 2004

L'heure n'est plus à la cordialité entre le Congolais Joseph Kabila et son homologue rwandais Paul Kagame (ici en 2004)

Iain Edward , avocat de la défense, rejette les accusations portées contre sa cliente. Dr Alexander Stroh quant à lui, expert du Rwanda au Giga Institut d'études africaines de Hambourg, rappelle que les lois et réglementations relatives au génocide doivent être respectées.

« Que l´on soit d´accord ou pas, íl existe au Rwanda des lois selon lesquelles toute affirmation relative à l´idéologie du génocide et la propagation du divisionnisme sont passibles de poursuites judiciaires. Vous pouvez vous donner le plaisir de critiquer ces lois, mais c'est grâce à elles que les abus de langage sont limités. »

Une annonce qui survient à un moment où le Rwanda attire déjà toute l'attention de la communauté internationale. Kigali est accusé par des experts de l’ONU de soutenir les rebelles congolais du M23 dans l'est de la RDC. Plusieurs pays ont en outre suspendu leur aide au Rwanda pour la même raison.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !