1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Vers une nouvelle Guerre Froide?

Les commémorations du 25e anniversaire de la chute du Mur prennent une large place dans les journaux qui citent aussi l'ex-président soviétique Mikhail Gorbatchev et son inquiétude face à la situation internationale

Finale spectaculaire à Berlin des célébrations de ce 25 ème anniversaire du jour qui a marqué la fin de la Guerre Froide en Europe : des milliers de ballons blancs illuminés disposés le long d'une ligne marquant l'ancien tracé du Mur se sont envolés dimanche soir dans le ciel de Berlin au son de l'Ode à la joie de Beethoven et sous les acclamations de la foule.

Berlin Feierlichkeiten 25 Jahre Mauerfall

De ballons illuminés marquent la ligne du Mur dans le quartier gouvernemental à Berlin

"Un moment de poésie offert à cette ville qui a si longtemps souffert, relève le quotidien Tagesspiegel de Berlin. Le Mur frontière s'envole soudain avec légèreté dans le ciel nocturne. Un rêve, plus un cauchemar. Le long de ce Mur devenu Lumière, chacun a pu ressentir encore une fois l'immense vague de joie qui a déferlé à l'époque à Berlin et dans toute l'Allemagne. Nous sommes le peuple ! Des centaines de milliers de personnes ont pu voir ces derniers jours à quel point Berlin a changé et a surmonté cette déchirure pour être à nouveau une même et seule ville. » s'enthousiasme le Tagesspiegel.

La chute du Mur, un message pour les peuples opprimés

Tel a été discours de la Chancelière allemande Angela Merkel dimanche à Berlin.

Berlin Feierlichkeiten am 9. November 25 Jahre Mauerfall Merkel

La chancelière Angela Merkel rend hommage aux victimes tuées en tentant de franchir le Mur de l'est vers l'ouest


"La chancelière Angela Merkel a encouragé la population en Ukraine, en Irak, en Syrie et dans d'autres régions du monde à comprendre la Chute du Mur il y a 25 ans comme signe d'espoir, relève la FAZ, la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Tous les êtres humains dont les droits et libertés sont menacés peuvent espérer que des rêves deviennent réalité et que les choses ne doivent pas rester telles qu'elles sont. Nous pouvons changer les choses positivement, c'est, pour la chancelière, le message de la chute du Mur..."

Le quotidien Landeszeitung de Lünebourg :"La chute du Mur et la réunification allemande qui en a résultée, signifiaient alors la fin de la Guerre Froide. Mais aujourd'hui le danger est plus grand que jamais que des choses que l'on croyait surmontées depuis longtemps ne redeviennent une reálité politique!

Michail Gorbatschow ehemaliger sowjetischer Staatspräsident in Berlin 7.11.2014

Mikhail Gorbatchev, l'ex-président de l'Union soviétique ,invité d'honneur à Berlin

Et justement l'un des architectes de la réunification allemande, l'ancien chef d'Etat de l'Union soviétique Mikhail Gorbatchev, a brandi le spectre d'une nouvelle Guerre Froide, souligne le journal qui cite les propos qu'il a tenus à Berlin :

"Les politiciens européens et internationaux n'ont pas réussi à renouveler les structures du monde globalisé après la Guerre Froide. Il faut admettre que depuis l'aube de ce siècle, nous n'avons jamais eu un environnement aussi tendu et dangereux. Des bains de sang en Europe et au Moyen-Orient sur un fond de rupture du dialogue entre les grandes puissances – cela suscite de grosses inquiétudes. Nous sommes au bord d'une nouvelle Guerre froide, et certains disent qu'elle a déjà commencé !"

La Landeszeitung rappelle aussi que l‘élargissement de l'OTAN et de l'Union européenne vers l'Europe de l'Est n'est pas sans rapport avec la crise en Ukraine.

Arrogance de l'Occident

"Trop longtemps, l'Occident s'est senti comme le vainqueur de l'Union Soviétique et n'a pas considéré Moscou comme un partenaire à part entière, critique le quotidien Stuttgarter Zeitung. Cette attitude se paie maintenant dans la crise ukrainienne. Ce n'est que maintenant, alors que Vladimir Poutine suit avec succès un cours dangereux de confrontation face à l'Europe, qu'on le prend au sérieux. L'Union européenne doit signaliser à Moscou qu'elle a compris le message. D'un autre côté, conclut le journal, Poutine doit revenir à une politique constructive."

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !