1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Vers une interdiction de fumer dans les restaurants

Les ministres de la santé des Länder se sont accordés pour interdire la cigarette, notamment dans les restaurants.

Fumer une cigarette avec son café dans un restaurant pourrait bientôt être de l’histoire ancienne.

Fumer une cigarette avec son café dans un restaurant pourrait bientôt être de l’histoire ancienne.

Les 16 ministres régionaux de la santé, réunis à Hanovre autour de la ministre fédérale Ulla Schmidt, ont finalement réussi à se mettre d’accord sur une interdiction de principe de la cigarette dans les restaurants. C’était pourtant le point sur lequel les discussions achoppaient. Un peu plus tôt dans la journée, les ministres s’étaient déjà entendu pour bannir la cigarette des écoles et jardins d’enfants, administrations, hôpitaux, universités et clubs de sport.

Quelques bémols toutefois, à cet accord en faveur des non-fumeurs : les restaurants pourront toujours mettre à disposition des pièces séparées pour les accrocs au tabac. Par ailleurs, les régions de Basse-Saxe et Rhénanie du Nord-Westphalie ont obtenu un moratoire, pour donner la possibilité aux restaurateurs et hôteliers de choisir si leurs locaux seront fumeurs ou non-fumeurs.

Il faut dire que contrairement à d’autres pays européens, les lobbies hôteliers allemands ont fait de la résistance. En théorie, les entreprises hôtelières et gastronomiques allemandes s’étaient engagées à proposer 40% d’espaces non-fumeurs d’ici le mois de mars, mais très peu l’ont mis en pratique. Et pourtant, parmi les quelques 110.000 personnes qui meurent chaque année en Allemagne des suites du tabac, 3000 sont des fumeurs passifs.

C’est désormais au tour du gouvernement allemand de passer à l’offensive. Le cabinet ministériel devrait discuter mercredi prochain d’un nouveau projet de loi anti-tabac. Selon la presse allemande, toute infraction à l’interdiction de fumer dans les lieux et transports publics pourrait être à l’avenir considérée comme trouble à l’ordre public. Les resquilleurs pourraient écoper d’une amende allant jusqu’à 1000 euros – il faut bien faire rentrer de l’argent dans les caisses publiques si trop de fumeurs décident de lâcher la sacro-sainte cigarette…

  • Date 23.02.2007
  • Auteur Anne Le Touzé
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2lK
  • Date 23.02.2007
  • Auteur Anne Le Touzé
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2lK