1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Vers une grève nationale des cheminots allemands

En Allemagne, les vacanciers et autres grands voyageurs risquent, à partir de jeudi, d’être très embêtés pour circuler en train. Le principal syndicat de conducteurs a voté massivement en faveur d'une grève, pour contester la politique de revalorisation salariale de la compagnie ferroviaire Deutsche Bahn.

Les conducteurs de train ont voté massivement une grève nationale

Les conducteurs de train ont voté massivement une grève nationale

La compagnie ferroviaire allemande Deutsche Bahn s´apprête à vivre son plus gros conflit social depuis 15 ans et ce, en plein milieu des vacances d´été.

Les conducteurs de train ont en effet voté à plus de 95 % en faveur d´une grève nationale, sans préciser ni sa durée ni son ampleur. Ils ont cependant indiqué vouloir débuter leur action jeudi, en ne paralysant d'abord que les trains de marchandises, ce qui risque malgré tout de poser de sérieux problèmes aux cinq millions d´usagers qui empruntent quotidiennement le réseau ferré allemand.

Le GDL, principal syndicat de conducteurs de train allemands avait refusé le mois dernier un accord sur les salaires, proposé par la direction et accepté par deux autres syndicats de l'entreprise. Son président Manfred Schell exige une hausse de salaire de 31% ainsi qu'une convention collective spécifique aux cheminots. Deux revendications insensées selon Harmut Mehdorn, président de la Deutsche Bahn.

L'Allemagne est peu habituée aux conflits sociaux de grandes ampleurs : entreprises et syndicats ont en général l'habitude de négocier sans intervention de l´Etat. Il faut dire que pour la Deutsche Bahn, les conséquences d'une grève sont énormes : les experts estiment que chaque jour non travaillé entraîne des pertes de plusieurs millions d'euros

Les voyageurs allemands vont cependant devoir s'armer de patience car le combat risque fort de s'éterniser, aucun des deux camps ne s'étant déclaré prêt à céder. Hartmut Mehdorn a cependant assuré qu'un service d'urgence serait mis en place, de façon à assurer entre 50 et 60% du service habituel.

  • Date 06.08.2007
  • Auteur Konstanze von Kotze
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2kA
  • Date 06.08.2007
  • Auteur Konstanze von Kotze
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2kA