1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Vers un retour à la normale en Centrafrique

En Centrafrique au lendemain des élections, c’est désormais l’attente pour connaître le nom du nouveau président. Le second tour de la présidentielle a opposé Georges Dologuélé et Faustin Archange Touadéra.

Écouter l'audio 02:08

"Le nouveau président doit d'abord compter sur les Centrafricains et sur la solidarité régionale et Sous régionale..."

Deux anciens Premiers ministres âgés de 58 ans et arrivés en tête du premier tour du 30 décembre. Quelque deux millions d'électeurs étaient appelés aux urnes pour ce scrutin couplé au premier tour des législatives, organisé une nouvelle fois après son annulation en janvier en raison d'irrégularités.

La compilation et le dépouillement des bulletins a commencé dimanche soir après une journée de vote dans le calme en dépit de quelques tensions dans certains bureaux où des électeurs avaient été refoulés car leurs noms ne figuraient pas sur les listes électorales ou ils ne disposaient pas de cartes d'identité. Le nouveau président devra relever plusieurs défis notamment sur le plan social, sécuritaire et économique.

Pour Jean Kenfack enseignant à l’IRIC, l’Institut des Relations Internationales au Cameroun, la Centrafrique est tout de même en train de faire un pas important vers un retour à la normale avec ces élections.

Cliquez sur l'image pour écouter son analyse.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !