Vers un droit d′asile européen? | Europe | DW | 30.04.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Vers un droit d'asile européen?

Le Parlement européen va voter la semaine prochaine un texte qui définit les normes minimales pour ce qui concerne l’accueil des demandeurs d’asile.

Le jeune Irakien Diamon Waad, le 30 Mars dernier dans son foyer d'accueil de Munich

Le jeune Irakien Diamon Waad, le 30 Mars dernier dans son foyer d'accueil de Munich

Ce nouveau texte vient réformer une directive de 2003 jugée imparfaite car celle-ci laissait une trop grande marge de manœuvre aux états membres. Le résultat était une grande disparité des conditions matérielles selon les pays. La nouvelle législation vise donc à assurer un standard d’accueil plus élevé mais aussi à simplifier l’accès au marché du travail pour les demandeurs d’asile. Ce nouveau texte s’inscrit à plus long terme dans la mise en place d’un régime d’asile européen commun.

La Pologne compte une vingtaine de centres qui accueillent des réfugiés venus de l’Est de l’Europe mais aussi d'Asie centrale. En 2007, avec l’ouverture de l’espace Schengen à la Pologne, ce pays a enregistré une vague de plus de 10 000 immigrés. Aujourd’hui, l'effectif des réfugiés en Pologne est en baisse. Et les Tchétchènes sont les plus nombreux à demander le droit d’asile.

Depuis son entrée dans l’Union européenne en 2004, la Pologne a fait beaucoup d’efforts pour moderniser ses Centres d’accueil qui, jusqu’alors, se trouvaient dans un état souvent vétuste. Surtout, ce pays a amélioré ses aides pour l'intégration des réfugiés, notamment dans le domaine de l'emploi pour les adultes et de l'éducation scolaire pour les enfants.

Un reportage à Varsovie de Nora et Francois Gault.

La Suisse est submergée par les demandes d'asile qui ont plus que doublé entre 2007 et 2008. Ses foyers d'accueil traditionnels sont débordés. Du coup, certaines régions ont ouvert leurs abris anti-atomiques pour accueillir temporairement les demandeurs d'asile, ce qui a engendré des tensions avec les riverains, comme à Lamboing, petite commune du canton de Berne.

A Genève, l'abri PC de Châtelaine a ouvert il y a trois semaines. 75 demandeurs d'asile y sont logés : des « requérants » comme on les désigne en Suisse. La population locale, bien informée, ne s'y est pas opposée mais les demandeurs d'asile y sont hébergés dans des conditions difficiles.

C’est un reportage de Marion Moussadek derrière les portes blindées, non pas d’un coffre fort suisse, mais d’un abri anti-atomique.