1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Vers un changement de pouvoir en Tanzanie?

Le pays le plus peuplé d'Afrique de l'Est va se doter dimanche d'un nouveau président. Le chef de l'Etat actuel Jakaya Kikwete a décidé de ne pas concourir pour un troisième mandat. La Constitution le lui interdit.

En 1992, la Tanzanie adopte le multipartisme après trente ans de régime du parti unique

En 1992, la Tanzanie adopte le multipartisme après trente ans de régime du parti unique

A quelques heures du scrutin, la lutte s'annonce serrée. Pour la première fois depuis son arrivée au pouvoir, en 1977, la toute puissance du Chama Cha Mapinduzi pourrait être remise en cause. Ces derniers mois, des dissensions internes ont poussé plusieurs cadres du CCM à claquer la porte. Une aubaine pour l'opposition qui s'est empressée d'accueillir les mécontents à bras ouverts. Aussi étrange que cela puisse paraitre, Edward Lowassa, ancien Premier ministre, est devenu ainsi le candidat de l'UKAWA, une coalition des quatre principaux partis d'opposition tanzaniens - ceux-là même qui, il n'y a pas si longtemps, avait qualifié Lowassa de politicien le plus corrompu du pays.

Lutte contre la corruption : encore du boulot !

La lutte contre la corruption est l'une des priorités du concurrent d'Edward Lowassa côté pouvoir : John Magufuli. De belles paroles, estiment les experts qui doutent de la volonté réelle du CCM en la matière. "Il n'y a pas de volonté politique de lutter contre la corruption", estime Richard Shaba qui travaille pour le bureau tanzanien de la fondation allemande Konrad Adenauer. "Il faut d'abord être propre soi-même avant de s'attaquer à son entourage. Nous sommes confrontés à d'énormes scandales qui impliquent des membres hauts placés du gouvernement. Oui, quelques petits poissons ont été attrapés - mais les vrais, gros poissons ne sont pas inquiétés"

Cinq millions de jeunes Tanzaniens voteront pour la première fois dimanche

Cinq millions de jeunes Tanzaniens voteront pour la première fois dimanche

Majorité de jeunes

L'électorat tanzanien attend des nouveaux dirigeants qu'ils tiennent leurs promesses en matière de lutte contre la corruption mais aussi d'emploi. Plus de la moitié des électeurs est composée de jeunes. Des jeunes - nombreux sont ceux qui voteront pour la première fois dimanche - qui attendent que le futur gouvernement tanzanien prennent leurs préoccupations aux sérieux.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !