Vers l′Europe en clandestin, un voyage très risqué | Destination Europe | DW | 15.12.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Destination Europe

Vers l'Europe en clandestin, un voyage très risqué

Combien cela coûte-t-il ? Une question que se posent chaque année des milliers d'Africains qui envisagent de migrer vers l'Europe. La réponse est simple si l'on choisit la voie légale, moins en cas de voyage clandestin.

default

Le voyage en pick-up à travers le Sahara peut se révéler une épreuve très dangereuse

Les migrants remettent souvent leur sort entre les mains de passeurs. Le voyage, dès lors, est très risqué car il est impossible de savoir où et comment il va se terminer. Certains racontent comment des passeurs à court de carburant leur ont réclamé davantage d'argent, sous la menace de les abandonner en plein désert. Les femmes et les enfants sont particulièrement exposés à des risques de violences ou d’abus sexuels ; les passeurs s'avèrent même parfois être des trafiquants d'êtres humains qui forcent leurs victimes à se prostituer ou à se soumettre à d'autres formes d'esclavage moderne.

Die Überfahrt Mittelmeer Überfüllung der Schiffe

Les passeurs encaissent des sommes colossales pour une traversée à bord d'un bateau bondé

Le trafic d'êtres humains est très lucratif : avec un profit global estimé à plus de 30 milliards de dollars par an, il arrive en deuxième position, juste derrière le trafic de drogue, parmi les activités illégales les plus rentables.

Et ils ne sont pas les seuls prédateurs sur le chemin qui mène vers le Nord : forces de sécurité, douaniers, police des frontières ou encore gardiens de prisons, beaucoup sont corrompus et demandent rétribution en échange de leur bienveillance. Quel que soit le pays où il se trouve, un étranger sans domicile légal est la victime potentielle de toutes sortes de criminels.

Auteur : Klaus Dahmann
Edition : Anne-Julie Martin

Archives

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet