1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Vers le report des élections en RDC, l'UA inquiète

La Ceni dit avoir besoin d’au moins 504 jours supplémentaires pour pouvoir organiser les scrutins. Pour Félix Tshisekedi, par cette annonce, le président Kabila a déclaré la guerre au peuple congolais. L'UA s'inquiète...

Écouter l'audio 09:05

"Cette histoire de date et de calendrier préoccupe l’Union africaine"

Avec l'annonce de la Commission électorale indépendante, les élections générales en RDC, ne devraient pas avoir lieu avant 2019. L’opposition accuse le président Joseph Kabila de forfaiture.

La communauté internationale de son côté, demande un calendrier électoral et tient encore à l’accord de Saint-Sylvestre 2016.

L’annonce de la CENI a fait réagir Abdou Abarry, le représentant spécial et Chef du Bureau de l'Union africaine (UA) en République Démocratique du Congo. (À écouter en cliquant sur l’image ci-dessus.)

Or selon les opposants au pouvoir congolais, l’annonce de la Commission électorale nationale indépendante enterre définitivement l'accord entre le pouvoir et l'opposition du 31 décembre 2016 conclu sous l'égide de l'Eglise catholique.

Cet accord prévoyait des élections : présidentielle, législatives et locales au plus tard fin 2017. La Constitution interdit à Joseph Kabila, dont le second et dernier mandat a pris fin le 19 décembre 2016, de se représenter.

 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !