Verdict et débâcle | Vu d′Allemagne | DW | 30.07.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Verdict et débâcle

A la Une des journaux : la libération de Jörg Kachelmann et l'échec de l'engagement allemand en Somalie.

default

Jörg Kachelmann est le présentateur météo le plus célèbre de la télévision allemande.

Jörg Kachelmann était derrière les barreaux depuis plusieurs mois, accusé d'avoir violé et menacé de mort sa compagne. La justice a décidé hier de le relâcher en attendant son procès début septembre. A-t-elle eu raison de libérer le présentateur météo le plus célèbre de la télévision allemande ? La question divise les journaux allemands.

Landgericht Mannheim

Le procès s'ouvrira au tribunal de Mannheim début septembre.

La justice est-elle schizophrène? titre la Süddeutsche Zeitung. Car comment expliquer qu'une Cour ait trouvé assez de preuves pour emprisonner Jörg Kachelmann en mars dernier, et qu'une autre décide de le libérer 132 jours plus tard ? La réponse est simple, note le journal : les deux tribunaux avaient les mêmes indices, qu'ils ont appréciés différemment – parce que les juges sont avant tout des hommes. Hier, le parquet de Mannheim a estimé que, certes, l'accusé est présumé coupable, mais que les juges n'en sont pas sûrs à 100%.

Mais attention, rien n'est joué encore, de l'avis des Badischen Neuesten Nachrichten. La décision du parquet ne dit rien sur la culpabilité ou l'innocence du présentateur, elle ne fait que le laisser en liberté jusqu'au début de son procès, le 6 septembre prochain. Ensuite, viendra l'heure du verdict, rappelle le journal.

Somalia Mogadischu Islamisten Flüchtlinge

Les combats entre les rebelles islamistes et les soldats somaliens ont contraint les habitants de Mogadiscio à fuir la capitale en février dernier.

De son côté, Die Tageszeitung consacre sa Une à l'engagement financier de l'Allemagne dans la formation de policiers et de soldats pour la Somalie.  La République fédérale est devenue spécialiste de la formation de forces de l'ordre pour renforcer un Etat affaibli par les conflits, note le journal, faisant référence à l'engagement allemand en Afghanistan et au Kosovo. Sauf que 1000 policiers somaliens formés en Ethiopie avec l'argent allemand ont disparu et personne ne sait de quel côté ils combattent : pour ou contre les islamistes radicaux d'El Shebab ? Le journal de conclure : il est dangereux d'armer et de former des forces de l'ordre dans un pays en guerre et où le processus de paix est en panne. Cela pourrait même attiser les tensions en Somalie, voire internationaliser le conflit. D'où le titre de l'article : « Débâcle allemande dans la Corne de l'Afrique ».

Die Welt revient sur le taux de chômage en Allemagne. Certes, il est bien en dessous du taux moyen des pays de l'OCDE, ce groupe de pays industrialisés. Mais le gouvernement ne doit pas baisser les bras pour autant ! Le journal rappelle que ces chiffres cachent la réalité du monde du travail : de nombreuses personnes ne sont qu'à mi-temps alors qu'elles aimeraient volontiers travailler plus, bien entendu pour gagner plus. Par ailleurs, 45% des chômeurs sont des chômeurs de longue durée, sans emploi depuis plus de 12 mois – un chiffre bien au-delà de la moyenne des pays de l'OCDE. Le journal conclue que le gouvernement devrait profiter de la reprise économique et mettre tout en œuvre pour atteindre le plein-emploi.

Auteur : Cécile Leclerc
Edition : Sandrine Blanchard

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !