1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Une victoire pour les démocrates et crise à Berlin

A la Une de la presse allemande aujourd’hui, l’arrestation d’un officier allemand accusé d’avoir préparé un attentat contre des demandeurs d’asile et le compromis budgétaire aux Etats-Unis.

Pour la plupart de la presse allemande, les Etats-Unis ne seront pas paralysés. En tout cas pas tout de suite, Républicains et Démocrates sont parvenus à un accord budgétaire pour assurer le financement des agences gouvernementales jusqu'au terme de l'exercice fiscal en cours. C'est-à-dire, le 30 septembre prochain.

La Frankfurter Allgemeine Zeitung est convaincu que « cela aurait été mieux de trouver ce compromis déjà à la fin de l'été 2016, si le Parlement avait travaillé de façon raisonnable. Toutes les astuces et tactiques ont été utilisées pour empêcher la nomination des juges ou la réforme de l'impôt des sociétés. Par ces comportements, les parlementaires avaient rendu possible l’élection d’un président comme Donald Trump selon le quotidien de Francfurt. Mais aujourd’hui ils sont là sans la moindre autocritique».

La Tageszeitung – la TAZ voit peu de son côté l’apport du président Donald Trump dans ce compromis: les grandes lignes de la nouvelle loi budgétaire portent sur l’amélioration de la sécurité aux frontières, notamment en finançant de nouvelles technologies ou en rénovant des infrastructures existantes. Mais, aucun financement n'est prévu pour le mur entre les Etats-Unis et le Mexique. C'était pourtant la proposition la plus symbolique du président Trump : édifier un mur de 1 600 kilomètres le long de la frontière mexicaine pour stopper l'immigration illégale. En réalité, note le quotidien, les démocrates ont eu gain de cause sur nombre de sujets. La loi Obamacare sur l’assurance maladie ne sera pas touchée de même que le programme de Planning familial, fournisseur de soins de santé, de conseils et de cours en matière d'éducation sexuelle.

Berlin embarrassé par l'arrestation d'un officier allemand pour terrorisme

L'arrestation la semaine dernière d'un militaire allemand se faisant passer pour un réfugié syrien et soupçonné de préparer un attentat contre des étrangers tourne au scandale dans le pays. Samedi dernier, le ministre de l’intérieur Thomas de Maizière a annoncé

avoir ouvert une enquête. Et pour die Welt, on peut être d’accord avec le ministre qui pense qu’avec cet acte, le vivre ensemble est en danger dans le pays si rien n’est fait. Le renseignement militaire est accusé de ne pas avoir fait son travail pour déceler la double vie de l'officier, surtout ses tendances xénophobes, révélées par le contenu de sa messagerie sur son téléphone portable.

Selon Der Spiegel, la Bundeswehr disposait pourtant depuis 2014 d'éléments sur ses opinions d'extrême-droite : alors en formation à l'école militaire française de Saint-Cyr, il avait rédigé un travail universitaire parsemés de propos nationalistes et extrémistes, qualifié de « non compatibles » avec l'ordre libéral et démocratique par un enseignant et dont l'armée allemande a eu vent, écrit l'hebdomadaire.

 

 

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !