1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Une question de séparation des pouvoirs

A la Une : la lutte contre les sacs plastiques et les tensions entre l'Allemagne et la Turquie. Le procès contre le groupuscule terroriste NSU commence mercredi et les médias turcs ne sont toujours pas accrédités.

Que ce soit les députés allemands qui ont lancé un appel pour qu'une solution soit trouvée ou le gouvernement, qui tente plus ou moins adroitement de réparer les dégâts, il semble, selon Die Welt que tout le monde a oublié ce que stipule la Loi fondamentale qui sert de Constitution à l'Allemagne. Il y est notamment question de la séparation des pouvoirs et de l'indépendance des juges. Alors oui, le tribunal de Munich a sous-estimé la portée de ce procès contre des néo-nazis accusés du meurtre de dix personnes dont huit d'origine turque. Oui, la façon dont les places ont été attribuées aux journalistes a été maladroite. Tout cela ne justifie pas pour autant que des politiques se lancent dans des grandes tirades populistes. Certains journalistes ont déjà déposé des plaintes devant la Cour constitutionnelle, rappelle le journal et c'est la bonne chose à faire pour établir et corriger les erreurs commises par le tribunal de Munich.

Plastiktüten auf wilder Müllhalde

Le plastique, ennemi juré de l'environnement

La Süddeutsche Zeitung s'intéresse, elle, à la conférence qui a eu lieu jeudi à Berlin sur les sacs plastiques. Figurez-vous que chaque allemand accepte 71 fois par an d'empaqueter ses marchandises dans un sac en plastique. La plupart du temps, ce dernier n'est utilisé qu'une seule fois et atteri ensuite dans la poubelle ou, pire, dans la nature. Une taxe sur les sacs, telle que la proposent les écologistes en Allemagne, serait assurément une bonne idée pour en diminuer l'usage. Mais le journal suggère également que la lutte contre le plastique ne reste pas seulement nationale. Il faut que cela devienne un défi européen, voire onusien. Seule une action internationale permettra de protéger l'environnement contre les matières plastiques.

Die tageszeitung critique, de son côté, le ministre allemand conservateur des Finances, Wolfgang Schäuble, qui essaie de jouer au "Robin des bois" en ce qui concerne la lutte contre les paradis fiscaux. Mais qu'a-t-il a fait réellement depuis la publication des documents sur l'évasion fiscale ? Rien de rien. Pour éviter de se fâcher avec de potentiels électeurs fortunés ou avec l'opposition, rien ne vaut un petit costume de super héros à la rescousse des contribuables honnêtes. Le costume est pourtant bien mal taillé, estime le quotidien.

Allez, pour finir, un mot de football puisque deux clubs allemands, le Borussia Dortmund et le Bayern Munich, se retrouvent en demi-finales de la Ligue des champions. La Frankfurter Allgemeine Zeitung prend le partie de s'en amuser. Déjà que l'Allemagne est mal vue par ses voisins européens, parce que trop puissante économiquement, voilà qu'elle arrive aussi à rouler des mécaniques en sport. Plus sérieusement, poursuit le journal, personne n'a besoin d'avoir peur d'une hégémonie allemande, quel que soit le domaine. C'est vrai que l'économie est en bonne santé, mais ce n'est pas une fatalité. C'est le résultat de ce qu'on appelle l'innovation, l'efficacité, l'application et la créativité. Et là-dessus, on ne fera pas croire au quotidien que le FC Barcelone et le Real Madrid - les deux concurrents à venir - ne font pas le poids.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !