1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

«Une petite victoire» en Ukraine

Les journaux allemands reviennent largement ce lundi sur le retrait des séparatistes pro-russes de plusieurs villes ukrainiennes ce week-end, marquant un tournant dans le conflit dans l'est du pays.

Un checkpoint à Slaviansk, dans l'est de l'Ukraine, tenu par les soldats ukrainiens

Un checkpoint à Slaviansk, dans l'est de l'Ukraine, tenu par les soldats ukrainiens

L'armée ukrainienne a marqué une petite mais importante victoire en reprenant Slaviansk, Kramatorsk et d'autres communes aux rebelles, note Die Welt. Mais ce succès ne sonne pas la fin des hostilités. Le président russe Vladimir Poutine cherche toujours à déstabiliser l'Occident. Il est clair que le conflit va durer, le chef du Kremlin est un « dur à cuire », assure le quotidien. Mais en Ukraine se trouve une volonté de se libérer du joug russe, et Vladimir Poutine va devoir compter avec cela.

À Slaviansk, la population attend de l'aide alimentaire

À Slaviansk, la population attend de l'aide alimentaire

Comment expliquer le retrait des séparatistes ? Par le fait notamment que parmi eux se trouvent des mercenaires russes qui n'ont aucune envie de mourir en Ukraine, écrit la Süddeutsche Zeitung. Si Slaviansk a été reprise et si Donetsk est en passe de l'être, la suite ne va pas être simple pour le président Petro Porochenko dans l'est de son pays. Il va falloir reconstruire les infrastructures détruites, s'occuper des réfugiés et gagner la confiance d'un peuple sceptique. Il doit le convaincre que la vie sera meilleure sous l'autorité de Kiev que sous la domination russe.

Surtout que beaucoup d'habitants de l'est du pays ont sympathisé avec les insurgés et adhéré à leurs idées, estime la Frankfurter Allgemeine Zeitung. La tâche du gouvernement ukrainien est grande, il va devoir trouver les mots, dialoguer avec ces habitants, pour minimiser l'attrait de Moscou. Le gouvernement y joue sa survie.

L'artillerie a détruit la maison de cette femme pendant la prise de Slaviansk par l'armée ukrainienne

L'artillerie a détruit la maison de cette femme pendant la prise de Slaviansk par l'armée ukrainienne

Les habitants de Slaviansk et Kramatorsk peuvent respirer, souligne die tageszeitung. Mais les détails des activités du régime de terreur installé par les insurgés vont apparaître à la lumière du jour. Des douzaines de personnes qui n'étaient pas en accord avec leurs idées ont été retenues en otages. Avec la fin du siège de Slaviansk, les crimes de l'armée ukrainienne vont aussi être connus. Des photos montrent des maisons détruites et des témoignages parlent d'enfants tués par l'artillerie, poursuit le journal. L'avancée de l'armée vers la ville de Donetsk rappelle celle des soldats de Poutine en Tchétchénie où ils luttaient contre les séparatistes. En 1999 et 2000, ils ont rasé la ville de Grozny, conclut die tageszeitung.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !