Une nouvelle polémique au Tchad | Afrique | DW | 08.07.2016
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Une nouvelle polémique au Tchad

À l’approche de l’investiture et de la fête de l’indépendance, le maire de N’Djaména a appelé les populations riveraines des grandes artères de la capitale à pavoiser et à repeindre les devantures de leurs concessions.

Écouter l'audio 02:07
Now live
02:07 min

"Comment badigeonner une maison déjà inondée...?" (un habitant de la capitale)

C’est le 8 août prochain qu’Idriss Déby Itno, le président réélu lors du dernier scrutin présidentiel très controversé, sera investi. Une investiture qui va coïncider avec la célébration du 56e anniversaire de l’accession du pays à la souveraineté nationale et internationale, le 11 août. C’est pourquoi le maire de la ville de N’Djaména, Ali Haroun, a appelé les populations riveraines des grandes artères de la capitale à pavoiser et à repeindre les facades de leurs concessions. Mais la décision ne fait pas l’unanimité.

Ecoutez le reportage de notre correspondant sur place, en cliquant sur l’image.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet