1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Club de l’Auditeur

Une journée pour rappeler les droits des personnes handicapées

Avoir un handicap physique ne veut pas dire être incapable de jouer un rôle actif dans la société. Pourtant, les personnes handicapées doivent trop souvent se battre contre les préjugés.

Si tu ne peux rien faire de tes pieds, utilise tes mains ou ta tête, conseille Djibril (à d. sur la photo)

Si tu ne peux rien faire de tes pieds, utilise tes mains ou ta tête, conseille Djibril (à d. sur la photo)

La journée internationale des personnes handicapées, le 3 décembre de chaque année, rappelle les droits des personnes handicapées à être intégrées dans la société et avoir accès à la vie économique, sociale et politique. Sur le terrain, pourtant, les réalités sont souvent tout autres.

Faire des études en chaise roulante, par exemple, n'est pas facile. Mais c'est possible, affirme Etienne de Mahagi en RDC. Il se bat avec son association des personnes handicapées de l'Ituri pour que la convention relative aux handicapés, adoptée par l'ONU et que la RDC a ratifiée, soit appliquée dans sa région.

Djibril, de Cotonou au Bénin, est la preuve vivante que le handicap n'est pas une fatalité. Ingénieur informatique, il est sollicité de toutes parts. Malgré la polio qui a laissé des séquelles depuis son enfance, il ne se considère pas comme handicapé. « Il faut oser », dit-il !

Écouter l'audio 26:51

Mieux intégrer les personnes handicapées dans la société

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet