1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Dossier

Une forteresse aux confins de l'Europe

Daugavpils (prononcer Daogavpilss) est la deuxième ville de Lettonie, tout à l’Est du pays. Ce grand centre industriel de 100 000 habitants a un principal attrait touristique : sa forteresse...

Festung Daugavpils, gebaut im 19. Jahrhundert von dem russischen Tsar gegen Napoleon, sie liegt im Süd-Ost-Lettland

La forteresse de Daugavpils: elle devait être un rempart contre Napoléon

Construite au début du XIXème siècle, cette forteresse est le symbole de la ville par excellence. Quasi-abandonnée depuis le retour de la Lettonie à l’indépendance il y a 20 ans, elle devrait bientôt renaître de ses cendres.

Le territoire de la forteresse est immense, un kilomètre carré. Sa construction a débuté en 1810, ordonnée par le tsar russe pour contrer les ambitions impérialistes de Napoléon, alors en route à la conquête de la Russie. Mais l’empereur français ne s’est jamais rendu à Daugavpils, qui s’appelait alors Dinaburg. La forteresse avait tout pour faire vivre plusieurs régiments. Des casernes évidemment, mais aussi un arsenal et un hôpital. Valentina Telerkom notre guide, explique: "Si vous connaissez Saint-Petersbourg, vous avez alors ici une impression de déjà vu. L’aspect extérieur de ces bâtiments sont dans le plus pur style classique russe, comme ce que faisait l’architecte Rastrelli en Russie."

Soirées dansantes pour le "tout Daugavpilss"...

Festung Daugavpils, gebaut im 19. Jahrhundert von dem russischen Tsar gegen Napoleon, sie liegt im Süd-Ost-Lettland

Un kilomètre carré de bâtiments à rénover. En attendant on peut s'y ballader

Aujourd’hui, les bâtiments sont tous dans un piteux état. Pourtant, il y a deux siècles, la forteresse située le long du fleuve Daugava, qui traverse la Lettonie de part en part, était une petite merveille technologique. Elle possédait le premier château d’eau de la ville.

La forteresse est située à tout juste quelques minutes du centre de Daugavpils. Elle est le lieu préféré des citadins pour une ballade. Après la seconde guerre mondiale, l’Union soviétique avait installé dans la forteresse son école pour former des ingénieurs de l'aéronautique. Le lieu était alors très couru: "Presque tous les week-ends, se souvient Valentina Telerkom., il y avait des soirées dansantes à la forteresse, les étudiantes de l’université pédagogiques y venaient, et les soirées étaient très populaires."

Une rénovation très couteuse

A la municipalité de Daugavpils, la forteresse est surtout synonyme d’un grand casse tête. Artiom Makhlin, en charge des projets de rénovation: " Nous possédons un si grand monument historique qui n’est pas développé. Il se trouve sur un territoire immense. Et pour le restaurer, nous avons besoin d’un milliard de lats, un quart du budget national."

Malgré la crise, la ville veut croire au développement de ce site historique qui attire. Héritage encombrant de l’époque tsariste et soviétique, la forteresse pourrait devenir un lieu de réconciliation.